AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Grimm Lochan, je me vengerai, coûte que coûte.

avatar
De Invité, Invité Jeu 16 Avr - 23:17

Grimm Lochan


Surnom : Facultatif
Age : 23 ans
Origine : Natif de Pacydna, mais ses parents sont américains.
Arrivée à Pacydna : 23 ans
Goûts : Actuellement, il n'a plus goût à grand-chose. Une seule chose trouve grâce à ses yeux (erm, c'est maladroit, ça) : se venger. Il se vengera à tout prix. Et par la suite, il verra bien. Mais, avant, il adorait sortir au crépuscule, le moment de la journée qu'il préfère.
Petit détail en plus : Il a souvent un bandeau sur les yeux et un bâton dans les mains.
Groupe : Maudit
Avatar : Hibiya Amamiya (alternate age) du Kagerou Project/Kagerou Days/kagerou Daze/Mekakucity Actors


Le handicap


Appellation : Algoataraxie (insensibilité à la douleur)
Cause : De naissance
Type : Sensoriel
Brève description : Depuis ma naissance, je n'ai jamais su ce qu'était la "douleur". Mes nerfs moteurs fonctionnent très bien. Mes nerfs sensitifs aussi. Sauf ceux qui véhiculent la notion de douleur. Vous vous dites que c'est un avantage ? Oh que non ! La douleur est faite pour fournir à notre corps des limites, c'est ce qui nous permet de survivre. Prenons un exemple simple. Si vous vous écorchez sur un clou, vous allez le sentir et, fatalement, désinfecter la plaie. Si je m'écorche sur ce même clou, je peux ne pas m'en rendre compte avant plusieurs jours... Et j'aurais déjà eu largement le temps d'attraper le tétanos. Je ne me rends pas compte que je suis blessé. Tel est le fléau avec lequel je suis né. Je dois donc être prudent lorsque je me déplace.

Appellation : Cécité quasi-totale
Cause : "L'accident". Appelez plutôt ça un meurtre, oui ! C'était clairement volontaire !
Type : Sensoriel
Brève description : Lors de cet accident, mes nerfs optiques ont été gravement endommagés. Résultat, je suis devenu quasiment aveugle. Tout ce que je vois, désormais, ce sont des silhouettes floues, même à quelques centimètres de moi. Et on m'a conseillé de ne pas trop forcer, car je risque à tout moment de finir complètement aveugle. C'est pourquoi j'ai souvent un bandeau sur les yeux.

Appellation : Migraine chronique
Cause : Pacte
Type : Sensoriel
Brève description : Oui, avoir une migraine chronique lorsqu'on est algoataraxique peut sembler être une chose idiote. Mais j'y peux rien. Depuis quelques temps, j'ai cette migraine chronique qui revient aléatoirement, alors que je suis censé ne rien sentir. Et si vous pensez qu'avoir mal à la tête n'est pas un handicap... Je vous parle de véritables migraines, celles qui vous laissent à bout de force, pleurant en priant pour que ça s'arrête, celles qui vous laissent incapable de réfléchir de manière concrète, habité par une seule pensée : fuir la douleur. Alors imaginez un peu, si vous n'avez jamais ressenti la douleur auparavant...


Le pouvoir


Appellation : Manipulation de la douleur
Description : Grâce à cette capacité, je peux contrôler la douleur chez les autres. Vous vous rappelez du clou ? Hé bien, avec moi, si vous vous écorchez sur ce clou, vous pouvez devenir fou... Car je peux amplifier la douleur que vous ressentez. Bien entendu, je peux aussi en diminuer l'intensité, si je veux. Après tout, même si la douleur est un garde-fou, parfois, il est nécessaire de pouvoir franchir les limites, non ? Bref, telle est ma capacité : augmenter ou diminuer l'intensité de la douleur que vous ressentez. Et, évidemment, je ne peux pas l'utiliser sur moi-même.
Niveau de contrôle : Disons que je m'en sors. Je n'ai évidemment pas un contrôle parfait (il est pas rare que j'échoue à contrôler la douleur, parce que je ne suis pas concentré ou parce que je suis trop épuisé, notamment), mais le pouvoir n'est, globalement, pas hors de contrôle.

Le caractère


Ce qui définie votre personnage, c’est avec cela que nous comprendrons mieux comment il fonctionne et peut nous aider à RP. Nous vous demandons pas vraiment de lignes imposées mais il est recommandé de décrire assez finement votre personnage même s’il évoluera surement pendant le jeu.


L'histoire


Deux personnes discutent, tranquillement, des derniers événements, comme s’ils ne les concernaient pas. Ce qui est d’ailleurs véridique. Ces personnes ne savent pas ce qui a été vécu, ni par qui. Elles se contentent des rumeurs pour en apprendre plus, poussés par l’insatiable curiosité humaine. Bien entendu, cette curiosité est souvent développée à l’école… Comme celle dont parlent les rumeurs, d’ailleurs. L’Ecole. On sent la majuscule dans le nom, mais personne ne sait pourquoi cette Ecole se diffère des autres…

L’Ecole… On disait qu’elle était étrange, même pour Pacydna. Elle n’acceptait que certaines personnes, qui recevaient cette étrange invitation. Le milieu social n’importait pas, apparemment. La fortune non plus. Au final, cet établissement ressemblait plus à une légende urbaine qu’à autre chose. Car rares étaient ceux qui pouvaient se targuer de connaître quelqu’un qui avait reçu un carton d’invitation. Ou plutôt, un ordre. Car c’était connu, lorsque l’admission à l’Ecole était proposée, il était très déconseillé de la refuser, pour n’importe quelle raison que ce fût.

Ce lieu de rêves, de mystères et de fantasme n’avait même pas de localisation précise. Chacun recevant un carton devait se rendre à une adresse différente. Du moins, c’était ce qu’il se disait dans les cours de récréation, dans les rues et dans les bureaux. Mais les rumeurs étaient encore loin du compte. Personne ne savait qui l’avait fondée, et sa date précise de construction et d’ouverture étaient tout aussi inconnues.

On ne savait qu’une seule chose avec certitude. Ceux qui étaient admis à l’Ecole en ressortaient avec un la promesse d’un grand avenir. Souvent dans les postes haut-placés des entreprises, mais pas forcément. Alors, forcément, cette mystérieuse Ecole suscitait aussi bien des jalousies. Pourtant, personne ne se serait risqué à prétendre avoir suivi le cursus de l’Ecole si ce n’était pas la vérité. Car l’on disait que ceux qui avaient survécu à l’Ecole étaient directement reconnaissables.

Même la formation n’avait pas vraiment de durée fixée. On pouvait être appelé en étant en primaire… Ou bien en sortant de l’université ! Ainsi, pour certains, la vie à l’Ecole durait jusqu’à vingt ans, alors que, pour d’autres, elle ne durait que deux années. Et pourtant, apparemment, tous apprenaient peu ou prou la même chose. Et tous étaient marqués à vie par leur séjour.

Car, bien entendu, lorsque vous étiez appelé à l’Ecole, vous y restiez en internat prolongé jusqu’à ce que vous en sortiez, plusieurs années plus tard. Autrement dit, c’était comme si vous n’existiez plus aux yeux du monde extérieur. Un microcosme dans un microcosme. Mais un bien étrange microcosme… Un monde qui suscitait à la fois la peur, l’appréhension, l’incompréhension, le doute, le mystère, l’envie et la colère. Comme si cet endroit réussissait l’exploit de réunir à lui seul toutes les émotions négatives de l’espèce humaine et à les concentrer pour disparaître dedans.

Pourtant, le fait le plus notable dans ces rumeurs était… Qu’aucunes d’entre elles ne se contredisaient. Toutes les rumeurs qui circulaient, toutes de sources différentes, s’accordaient. Presque comme si elles n’avaient pas le droit de diverger… Alors qu’il est bien connu que les rumeurs sont souvent contradictoires. A dira blanc et B dira noir. Mais dans ce cas particulier, il n’en était rien.

Mais pourtant, aujourd’hui, une seule rumeur prévalait sur toutes les autres. Bien entendu, l’Ecole en était le sujet. Mais à cette rumeur, personne n’osait y croire. On la racontait en murmurant, avec une certaine crainte. Cette crainte qui arrive lorsque l’on voit quelque chose que l’on peut considérer comme un miracle divin… Ou une gigantesque escroquerie maléfique. Et, évidemment, comme pour toutes les rumeurs, celle-ci se répandit comme un feu de forêt. Et celui-ci était d’autant plus virulent que l’événement était impossible et inenvisageable.

Aujourd’hui, l’Ecole aurait été détruite.

Elle n’aurait pas simplement fermé ses portes, non. Elle aurait vraiment été détruite. Et cette donnée terrifiait ceux qui propageaient la rumeur. Car si c’était vrai, comment quelqu’un d’aussi supposément puissant que l’Ecole pouvait avoir été détruit si facilement ? Pourquoi on ne retrouvait pas trace des élèves ou du personnel ?

C’était une question qui traînait sur toutes les lèvres. Que s’était-il passé ? Personne ne le savait, personne ne voulait le savoir et, par conséquent, tout le monde voulait le savoir et tout le monde y allait de son hypothèse, assénée avec l’assurance de ceux qui savent.

Et pourtant, le lendemain, des centaines de flyers furent distribuées. Personne ne se rappela de qui leur avait donné ce bout de papier, mais tous en avaient un. Et, dessus, on pouvait lire quelques mots. « L’Ecole a le plaisir d’annoncer que son existence n’était plus nécessaire. De ce fait, elle a été supprimée. Pacydniens, passez une bonne journée ! ».

La rumeur enfla. Personne ne comprenait. L’Ecole s’était autodétruite ? Que voulait dire le fait que son existence n’était plus nécessaire ? Mais l’existence de quoi, d’ailleurs ? Pourquoi tout le monde tenait un bout de papier blanc ? De quoi parlaient-ils donc avant ?

Et ainsi, les habitants de Pacyda reprirent leur vie tranquille. Sans se souvenir qu’ils avaient tous perdu quelque chose. Mais ce n’était pas grave. Après tout, ce quelque chose n’avait, finalement, jamais existé… Peut-on se souvenir de ce qui n’a toujours été que l’ombre de la bribe de rêve du début d’une idée amenée au cours d’une sieste ? La réponse est clairement non… Et peu importait. Car cette question n’avait simplement pas lieu d’être…




A suivre


Et IRL ?


Salut, c'est Adrien, mais sur Internet, je suis Adnihilis, j'ai 20 ans (presque 21) et je suis étudiant. Bonne lecture ! ^^.


Code:
<div class="entree maudit">
         <div class="regava">
            <img src="[Lien de votre avatar ou d'une icône 100*100]" alt="avatar"/>
         </div>
         <div class="reginfo">
            <h3>[Le nom de votre perso]</h3><span>✚</span>
            <div>[??] ans - [Traits de caractères, particularités physiques, tout ce qui est important en mots-clefs]</div>
            <p>   <a href="#">[Groupe - maudit ou valide]</a> |
               <a href="[Lien de votre fiche]">Fiche</a> |
               <a href="[Lien de votre base de données]">Données</a>
               <i>Maudit(e): [Handicap - Pouvoir]</i>
            </p>
         </div>
         <div class="regfeat">
            <i>[Manga, anime, provenance..]</i> [Personnage sur votre avatar]
         </div>
      </div>
avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Ven 17 Avr - 11:25
Bonjour et bienvenue ! (Bon pseudo aussi :p ) Un personnage plutôt intéressant ma foi. Le pouvoir est aussi vraiment intéressant et puis il s’accorde très bien avec le handicap. Ce personnage promet ^-^ bon courage pour la suite.
avatar
comère
Messages : 327
Date d'inscription : 25/08/2013
Citation : Ne te crois pas plus fort que moi !
Double compte : Carmin Manson
Pseudo Erinnern : Roronli
Voir le profil de l'utilisateur
De Roanne Ferlin, comère Ven 17 Avr - 15:18
Bienvenue triplement !! Very Happy

Je n'ai qu'un mot : masochiste. Sérieusement. Tu mérites une moustache. 2 handicaps c'est monaie courante ici, mais pas trois. J'ai hâte de voir comment tu vas le jouer ** Si non, pour le pouvoir, nous en avons parlé donc c'est tout bon ♫

J'ai hâte de lire ta fiche, et si tu as la moindre question ou le moindre soucis, n'hésite pas à m'envoyer un MP ou me chopper pendant que je suis sur la chatbox.

(Et bon courage pour les études) (personnellement j'entre dans une période d'exam) (je souffre)


Roanne vous agresse en #D9D9D9
Merci à Aleks pour ce magnifique avatar nostalgique ♥️
avatar
la reine des potins
Messages : 40
Date d'inscription : 19/02/2015
Citation : « Allons, il faut aller de l'avant! »
Double compte : Rion Beag
Pseudo Erinnern : @overKIOSKing
Voir le profil de l'utilisateur
De Bilge Yıldız, la reine des potins Lun 8 Juin - 13:06
... t-trois handicaps.
plus une histoire qui m'a l'air gratinée et une personnalité torturée en perspective.

tu es vaillant petit moineau.

Quoique, « petit moineau » ne semble pas une dénomination appropriée au vu du perso 8DD

Bienvenuuue en tout cas! Et bon courage pour la suite, j'ai hâte de voir ça ♥


Bilge parle en Midnight sans raison autre que c'est un nom bien classe. Elle a été glamourement fringuée par Cielo.

avatar
De Invité, Invité Lun 8 Juin - 18:46
Merci, merci ! ^^

"Petit moineau", au final, pourrait convenir au Grimm qu'il était avant l'accident... Pas vraiment à celui d'après xD

Je vais essayer de ne pas trop faire patienter alors ! ^^
De Contenu sponsorisé,

Grimm Lochan, je me vengerai, coûte que coûte.

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sawaki Grimm
» James Grimm
» Insomnia [Amy Grimm] [Terminé]
» → Grimm [Postes vacants]
» [spoiler] La série Grimm plus d'infos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna 2670 :: Poste d'identification :: Fiches d'identités :: Fiches incomplètes-