AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

(en cours) Juliette Lacroix - l'oeil contre l'univers

avatar
De Invité, Invité Sam 30 Mai - 20:27

Juliette Lacroix


Surnom : Alisson Hope
Age : 16 ans
Origine : Franco-japonaise. Sa mère, tombée amoureuse de la France, s'est remariée à un français expatrié au Japon.
Arrivée à Pacydna : Deux mois tout au plus
Goûts : Enfermée sur elle-même Juliette s'est découvert une véritable passion pour le dessin et la création d'univers. Il ne sera pas rare de la voir entrain de dessiner sur les murs, sur sa tablette ou même de trainer sur internet à la recherche d'univers spéciaux. Elle a d'ailleurs passé beaucoup d'heure dans les jeux vidéos, s'évadant dans leur univers, d'ailleurs sur Erinnern elle s'est inventée une identité : sa façon à elle de s'évader dans la réalité. Elle aime aussi lire que ce soit de la littérature classique ou un livre scientifique. C'est une habitude qu'elle a prise pour tuer le temps tout simplement.
En dehors de ça, la métisse est une amoureuse du parfum de fraise sous toutes ses formes. Que ce soit en fruit, en sucrerie, en laitage, etc... du moment que cela a le goût de fraise, ça déclenchera chez elle un rictus souriant. Cependant elle n'aime pas particulièrement la viande, non pas qu'elle soit végétarienne, mais elle n'aime pas son goût. Alors à la limite manger de la viande blanche qui est peu forte en saveur sa passe, mais le reste, elle n'y touchera pas.
Sinon elle n'aime pas l'odeur de l'alcool et de la cigarette. Autre chose qu'elle déteste : la lumière du jour ; conséquence probablement dû à son enfermement dans l'appartement familiale.  
Petit détail en plus : Elle porte toujours une mèche de cheveux sur le côté droit de son visage : cela lui permet de cacher la cicatrice de son oeil. Au début elle portait un cache oeil, mais ne supportant pas celui-ci elle se contente de coller un patch adhésif dessus.
Groupe : Valide
Avatar : Kirishima Touka - Tokyo Ghoul


Le handicap


Appellation : Borgne
Cause : Accident
Type : Sensoriel
Brève description : C’est suite à une dispute qu’elle est devenue borgne. Un couteau lui est tombé sur le visage traversant sur sa trajectoire son oeil droit. Elle est donc devenue aveugle de ce côté là et ne voit plus que du gauche. Bien sûr la technologie existe et on aurait pu lui greffer un nouvelle oeil, pourquoi pas cloner le gauche pour garder à l’identique celui de droite, mais seulement sa famille n’avait tout simplement pas les moyens de le lui payer et maintenant, elle ne s’imagine plus avec les deux yeux valides.


Le caractère














Ils pensent que c’est facile, qu’être forte c’est à la porté de tout un chacun. Pour eux le monde n’a plus de difficulté, la science à la réponse à tout. Elle aimerais qu’ils vivent ce qu’elle est, qu’ils voient à quel point cela est dur. Être anormal ce n’est pas acceptable ; vous êtes et devenez un rebut de la société.
Les murs blancs de cet appartement sont devenus sa prison qu’elle peint chaque jour de noir à l’aide de ses dessins. On ne lui dit plus rien, on la laisse, on espère juste un jour avoir l’argent pour la science. Quant à elle, elle prie un Dieu oublié de tous, un Dieu qui serait bon et tendre envers elle. Sur ses fresques murals on peut le voir, dominant un monde fait de rebut. Juliette s’est enfermée dans cet univers, devenant chaque jour un peu plus inutile à la société, un peu plus isolée, un peu plus rebut. Elle est devenue une associale qui ne saurait même plus engager une conversation. Elle n’utilise les mots qu’au strict minimum, sans vie, sans espoirs. C’est ce qu’elle est devenue.
Elle a perdu le sourire, perdu cette flamme appeler la joie de vivre. Le regard des autres l’ont anéantis, elle est devenue le fantôme d’elle-même. C’est une coquille vide, qui ne ressent plus de haine ni de joie, qui se contente simplement de vivre et relater les faits. Pourtant, il lui arrive d’avoir des soubresauts de vie, des rictus se forment alors sur son visage, comme un essai de sourire, de tristesse. Au fond de son âme, un petit enfant protège courageusement les braises de la vie. Cet enfant, c’est l’espoir qu’elle garde d’un jour retrouver une vie normale. Une vie sans crainte, sans peur, sans rebut. Ou au contraire, une vie faite de rebut.
Elle a songé à la mort, mais n’a jamais pu s’y résoudre. Regardant le fil du rasoir former une pression contre sa peau, elle soupire et le repose. Elle est coincée. Incapable de mourir, incapable de vivre : elle se laisse alors aller, laissant la société se faire les dents sur ses os. Depuis cet incident, elle n’a plus de force, elle ne se bat plus et subits les choses. Elle a comme abandonné l’idée du combat, mettant le tord sur les autres et s’enfermant dans un monde invisible. Finalement, c’est devenu le portrait d’un faible, d’un lâche qui utilisera comme excuse ses problèmes et qui en accablera les autres, fuyant la réalité.

Mais au fond, ce n’est pas une mauvaise fille. Juliette a connu des jours meilleures et si elle ne les imagine plus possible, elle a gardé ses capacités du passé. Ce n’était peut-être pas la meilleure à l’école, mais elle était douée pour entretenir une maison: la cuisine, le ménage, la couture, tout cela elle l’avait acquis auprès de sa mère. Certes il y avait les robots pour aider à ces tâches, mais pour elles s’étaient comme un jeu à l’époque.
Elle était alors souriante et aimante, très attentionnée et surtout attentive à son entourage. On l’aimait car elle ne vous laissez jamais seul quand vous aviez besoin de quelqu’un. Elle savait aussi se faire discrète quand la situation l’exigeait. Ses parents lui avaient appris l’art et la manière de vivre à la japonaise et surtout vivre comme le devrait une femme japonaise. Bien sûr, tout cela fait partie du passé, mais pour ces rares personnes qui pourraient être considéré comme amis, elle saura faire revivre une part du passé. Restant silencieuse à vos côtés, vous écoutant vous lamenter sur votre sort.

Et puis il y a Alisson Hope, la fille du net. Personne n’a vu son visage, on ne connaît que ses photos, ses histoires, ses hauts et ses bas. Elle ressemble à une lycéenne classique, joyeuse, célibataire qui rêve de sortir avec son professeur de physique. Mais c’est aussi une geek qui traîne sur les MMORPG, qui parfois dessine de sombres dessins. Il est facile d’être ami avec elle, elle ne refuse personne du moment qu’on ne lui demande pas de montrer son visage ; par soucis d’anonymat auprès de son entourage dira-t-elle. 
Elle rage souvent, se plaint de ses devoirs, de la chaleur de l’été ou du froid de l’hiver. Elle n’aime pas quand elle tombe sur un PK, mais elle fera tout pour protéger les newbies de ces derniers. Bref, c’est une fille pleine de vie qui est horriblement rancunière mais qui semble ouvrir son cercle d’ami à quiconque sonne à sa porte.


L'histoire


S’inscrire, clic. Identifiant : A L I S S O N H O P E, clic. Mot de passe : *********, clic. Bienvenue dans le créateur de personnage Alisson Hope. Choix du sexe : féminin, clic. Choix de la classe : Walkyrie, clic. Personnalisation du personnage, couleur de cheveux : orange, clic, yeux : verts, clic…

« Juliette ! », soupire. Elle retira son casque, se redressa si lentement qu’on aurait pu la croire immobile. Lorsqu’elle ouvra la porte, elle fit face à sa mère, les cheveux strictement enfermés dans un chignon. « Le repas est prêt, tu veux manger avec nous ? ». Nouveau soupire, elle s’avança d’un pas, ferma la porte derrière elle et passa devant sa mère, se dirigeant vers la salle à mangé. Tout le monde était là : son père, son frère, le chat robot. Sans dire un mot elle s’installa à sa place et attendis qu’on la serve pour manger. Tout le monde discutait faussement joyeusement. Quand elle était là, ils n’abordaient jamais le sujet et faisaient semblant que tout aille bien. Il y avait juste son frère qui lui jetait parfois des regards inquiets.

Loading


Et IRL ?


Ici, c'est comme vous voulez, vous pouvez donner par exemple votre pseudo habituel sur la toile, votre âge, comment vous avez connus le forum... Voire si vous avez des proches en situation de handicap. Nous sommes très curieux.
avatar
la reine des potins
Messages : 40
Date d'inscription : 19/02/2015
Citation : « Allons, il faut aller de l'avant! »
Double compte : Rion Beag
Pseudo Erinnern : @overKIOSKing
Voir le profil de l'utilisateur
De Bilge Yıldız, la reine des potins Lun 8 Juin - 12:59
Bienvenuuuuuuuuuuue!

Je reviens un peu d'entre les morts et j'ai voulu faire un petit tour des fiches incomplètes, et la tienne et la première qui me soit tombée sous la main, sens-toi privilégiée /crève/

Bon sérieusement. J'aime beaucoup Juju! Elle est attendrissante et très humaine, même si elle est... Très sombre. Elle me rappelle le film Suicide Room en fait /PAF/ Mais surtout, ce qui me plaît, le coup de l'identité virtuelle, avec un pseudonyme et tout ce qui va avec, c'est très bien trouvé, j'adore!

Bon courage pour la suite de ta fiche ♥


Bilge parle en Midnight sans raison autre que c'est un nom bien classe. Elle a été glamourement fringuée par Cielo.

avatar
De Invité, Invité Lun 8 Juin - 15:47
Nya j'en suis même très honorée d'être la première !

Contente que Juju te plaise :p j'espère que la suite de la fiche te plaira tout autant. Pour le coup quand je l'ai créé je n'ai pas du tout pensé à Suicide Room, mais maintenant que tu le dis, elle collerait bien dans l'univers du film.

Et merci pour l'accueil et les encouragements ! n.n
avatar
De Invité, Invité Mer 17 Juin - 22:50
Je tenais à m'excuse du retard que je prends sur cette fiche. J'essaye de la terminer ce week-end (et de me trouver du temps) >;<
De Contenu sponsorisé,

(en cours) Juliette Lacroix - l'oeil contre l'univers

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cours n°1 : Défense contre différents types de végétaux
» Cours de Défense Contre les Forces du Mal n°2
» 1er cours de Défenses contre les Forces du Mal 04.sept 13h
» Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.
» Les cours de Défense contre les forces du mal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna 2670 :: Poste d'identification :: Fiches d'identités :: Fiches incomplètes-