AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Découverte du salon. (ouvert à tous)

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 164
Date d'inscription : 07/07/2014
Citation : Habillé par Cielo, grand couturier de Pacydna. Je suis beau, non ?
Double compte : Johanna, l'amatrice de robots
Pseudo Erinnern : Hyperion
Voir le profil de l'utilisateur
De Andreas Korbemynn, vendeur d'idées Sam 26 Mar - 17:36
Être incompris du jeune Nagasaki ne dérangeait finalement pas Andreas. Tant que cela restait dans le domaine personnel, cela devait être gérable. En revanche, si cela pouvait occasionner des tensions dans le domaine professionnel, l'homme d'affaires aurait tout intérêt à se méfier. La réponse polie que lui avait donnée le jeune homme était bien plus ironique qu'elle en avait l'air. Le destin. Andreas non plus n'y croyait pas, persuadé que la réussite d'une personne ne tenait qu'à elle-même et à sa capacité à surmonter les difficultés qu'elle trouvait sur sa route. Le chemin était plus facile pour certains que pour d'autres, mais ce n'était qu'un pur hasard, rien de plus. Ceci dit, il y avait quelque chose d'intéressant dans cette façon de présenter les choses. M. Nagasaki invoquait sans doute le destin à la légère, mais il ignorait que son observation n'était pas tout à fait fausse, et que c'était bien la présence de la mère d'Andreas à Pacydna qui avait poussé le fils à y venir. Et si, au fond, le destin n'était rien d'autre que ces obligations qui imposaient des suites logiques ? On se disait par la suite qu'on était destiné à devenir ce qu'on était, sans se rendre compte qu'il ne s'agissait là que d'une interprétation. Ce développement était inutile, mais entendre un scientifique pur et dur parler de destin avait de quoi étonner.
Moins surprenant fut l'invitation déclinée par le jeune homme à la fin du repas. Andreas s'attendait à un refus de ce genre, aux si excellentes raisons. Il ne pouvait pas critiquer M. Nagasaki de faire le nécessaire pour le bon déroulement de sa conférence, après tout. L'homme d'affaires se contenta de hocher la tête, comme si c'était la chose à faire. Il n'allait pas se sentir vexé pour si peu.

« Dans ce cas, je ne vous retiens pas, fit Andreas d'un ton chaleureux. J'imagine effectivement que vous avez des tas de choses à faire, et je regrette un peu de vous avoir volé autant de temps. Mais ce fut instructif, et je pense que ce sera une excellente base pour une potentielle collaboration. »

Andreas n'avait pas pu s'en empêcher : il avait fallu qu'il rappelle à son hôte la raison pour laquelle ils s'étaient rencontrés ce jour-là. Ce qu'Andreas ne disait pas, en revanche, c'est que ce temps passé ensemble ne lui avait pas uniquement permis de mieux connaître son futur associé et de savoir comment traiter avec lui : il avait été humainement enrichissant. Il lui avait offert un nouveau regard sur le handicap, et étrangement, cette nouvelle vision boostait ses idées et lui avait donné envie de plus de choses. Il pourrait bien trouver là-dedans un ou deux projets secondaires qui maintiendraient sa carrière à flot en attendant que le grand projet sorte de son chapeau. Cela ne pouvait donc être inutile.
Et oui, il s'était également amusé, même si Andreas trouvait cela secondaire. Une bonne surprise qui n'aurait pas été nécessaire autrement. Ce n'était peut-être pas l'objectif recherché, mais il avait passé du bon temps et se surprenait à avoir envie de revenir l'année prochaine. Mais pour l'instant, il se trouvait encore au salon, et il avait encore l'occasion de découvrir de nombreuses attractions. Il éprouvait une hâte presque enfantine qui lui était bien étrangère.

« Je vais faire mon tour de mon côté. À tout à l'heure, M. Nagasaki, j'ai hâte de voir votre démonstration. »

Après une rapide poignée de mains, Andreas s'éloigna de son camarade. Il essayait de calculer ce qu'il pouvait faire avec le temps qui lui restait et se disait qu'il ne pouvait pas essayer une animation aussi longue que les simulations qu'ils avaient tentées. Mieux valait faire un tour du côté des produits en vente, ce qui lui permettrait de savoir ce qui avait été lancé sur le marché et ne pouvait donc être réutilisé par lui-même. Fort de cette intention, Andreas se mit en route, à la découverte du salon.


avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 26/12/2014
Pseudo Erinnern : Segment
Voir le profil de l'utilisateur
De Makoto Nagasaki, humaniste Ven 8 Avr - 19:39
L'heure de se séparer avait sonné, et Makoto se surprit à être triste. Il avait fini par s'habituer à la présence du Danois, et même à la trouver rassurante, d'une certaine façon. Peut-être avait-il encore besoin de se reposer sur quelqu'un de temps en temps. Quelqu'un qui n'était pas un collègue, car ses comparses avaient une fâcheuse tendance à le prendre pour un gamin encore un peu ignorant, bien que très intelligent (et d'ailleurs, avaient-ils totalement tort ? n'ignorait-il pas tant de choses sur ce vaste monde en dehors de la robotique et de la miniaturisation ?), et le couvaient un peu trop. Andreas Korbemynn, lui, était parvenu à un équilibre, en le traitant comme son égal. Maki en aurait presque pu oublier qu'ils n'étaient pas amis, et qu'ils étaient destinés à devenir des associés. Cela dit, ne valait-il pas mieux qu'ils s'entendent bien ? C'était toujours plus productif que s'ils étaient à couteaux tirés. Forcés à collaborer, ils n'auraient sans doute rien pu faire. Makoto le savait car cela avait tendance à finir ainsi avec son père. Ils s'entendaient bien en tant que personnes, mais sur le plan scientifique, ils s'opposaient en raison de questions d'éthique, et ce n'était pas très agréable pour le jeune homme, qui savait bien que c'était au fils, moins expérimenté et devant tout à son père, de s'effacer. Il préférait donc travailler en indépendant, même si du coup, il était confronté à un stress un peu plus important.
Il serra joyeusement la main de M. Korbemynn.
« Soyez assurés que ce moment avec vous me fut très agréable. J'espère bien que nous aurons l'occasion de renouveler l'expérience, et je vous souhaite une bonne visite en attendant. » Puis, avec un peu plus d'hésitation, il ajouta : « Je pense que notre association sera fructueuse. »
En vérité, il ne pouvait pas le deviner. Le Danois avait peut-être essayé de se montrer sous son plus beau jour, mais il était sans doute dur en affaires. Trop pour un garçon comme lui, qui n'aimait guère devoir négocier. Mais peu importait, au moins Makoto était-il en confiance, et cela lui permettrait de se montrer un peu plus investi dans leurs négociations.
Il quitta donc M. Korbemynn pour rejoindre son propre stand. Son assistant l'attendait là-bas, et il était visiblement soulagé, car un couple se tenait devant lui, le pressant de questions auxquelles il avait manifestement du mal à répondre. Le jeune scientifique sourit, se disant que tous deux se complétaient bien. L'un avait de l'énergie et du dynamisme qui lui permettait de s'en sortir avec presque tout le monde, l'autre diposait de connaissances poussées et d'une capacité intellectuelle impressionnante. S'ils ne formaient qu'un seul individu, ils seraient sans doute beaucoup trop puissants pour cette pauvre planète.
Makoto salua donc les visiteurs, en se présentant sobrement - avec un peu plus de facilité que d'habitude, lui semblait-il. L'expérience Andreas Korbemynn semblait présenter des effets positifs sur le jeune homme, qui se sentait beaucoup plus en confiance, et parlait d'une voix plus claire et plus forte. Il ne se retourna pas, mais s'il l'avait fait, il aurait vu le regard surpris mais admiratif de son assistant, alors qu'il entamait le discours qu'il avait répété pendant des heures, avec une aisance remarquable.

Découverte du salon. (ouvert à tous)

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» A la découverte de Londres ( Ouvert à tous)
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna 2670 :: Pacydna :: Hauts-bâtiments :: Event - Salon du Handicap-