AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

ALEKS ϟ s i o n c h a n g e l e p a s s é ? [terminé]

avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Dim 6 Juil - 21:14


   log_in : anarchy ;
   data_name :
   alice pandore ;
   setup : loading ;
   
{ 88 % }

   
data_base : 20 years old ϟ female ϟ born the 11/04 ϟ bipolar
bisexual ϟ single ϟ phase 3 ϟ ft. aleks ϟ © memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
empty the trash can { 53 % }


❝ que ferais-tu si... tu avais le pouvoir de faire changer ce monde ? ❞


C'était quand la dernière fois que j'avais tenu ce genre de propos ...? Ah..oui... Il neigeait, nous étions en hiver, il y a 2 ans. L'odeur du rôti de ce soir là avait empli les pièces, cette bonne odeur de viande me séduisait et semblant m'inviter à continuer ce que je faisait. Je cuisinais. Rien de plus, rein de moi. Dans un silence morne, dans une faible lumière. J'avais lu et relu tout les bouquins de cuisine que j'avais, je faisais ça pour la personne que j'aimais, Nathan. Un homme en fauteuil roulant et dyslexique. Il ne parlais jamais mais savait se faire comprendre. Pourquoi ? Il a été longtemps victime de sa hantise par les gens autour de lui. Son fauteuil roulant est le résultat de son désespoir pour ceci. Nathy, comme je surnomme, m'a élevé tant bien que mal. Comme un père, un oncle, un frère, un grand-père. Avec Doug, son berger Allemand qui prend soin de son maitre. Ce dog allemand se comporte parfois comme un humain, comme s'il comprenait les moments incompréhensible. Fidèle toutou dévoué à son maitre. J'étais seule dans la cuisine à ce moment là, Nathy aime le rôti, je voulais lui faire plaisir. Mais je n'avais pas remarquer que la solitude avait pris possession de moi, alors que je faisait simplement de la cuisine. Passer de la passe 1 à la phase 3 était... un peu trop brusque pour moi.

   J'étais assise sur un banc de la place dite "commerciale", je lisais. Vieux jeu vous dites ? Mes envies peuvent différer d'une moment à l'autre, je suis ce qu'on appelle une personne instable, moralement en tout cas. J'étais tranquille, l'odeur de nourriture et de parfum mélangé n'était pas si mal. Cela me donnais faim. Je referme le livre pour faire face à la réalité, j'étais mélancolique, je venais de sortir de ma bulle pour ré-émerger un peu vers la vie. Vers l’ennuyante vie. Un robot nettoyeur passe par là, ramasse les déchets et les remets à la poubelle... ville propre hein ? Ça ne devait pas être comme ça dans les première années 2000. Je pousse un soupir las et me décide finalement à aller chercher de quoi grignoter, manger me faisait passer le temps, ça m’occupait, me distrayait, me plaisait. Y avait pas mal de nuages aujourd'hui dans le ciel, mais on étouffais de chaleur, il faisait tellement lourds qu'un orage allait surement éclaté. De mes yeux couleurs rubis-sang, je parcours les vitrines des magasins de bouffes glace ou part de gâteau ?

Nathy aime les fraisiers, moi j'aime les flans. Nous étions deux classiques pourtant considérés comme différents en raison de nos déficiences. Doux paradoxe.
phase #3 ;
.end of loading ;
   { setup achievement }
   data uptaded & saved.

   
   
avatar
détective
Messages : 192
Date d'inscription : 25/08/2013
Double compte : Virgilo Pirollo
Pseudo Erinnern : Anarcys
Voir le profil de l'utilisateur
De Aleks Narcys, détective Mar 8 Juil - 21:18
Les évènements se déroulent un peu avant ceux de l'entrepôt 42 pour Aleks.

Aujourd'hui, c'était l'anniversaire de Julia.
Aujourd'hui, aucun des deux ne prendrait l'avion pour rejoindre l'autre au bout du monde. Pas de fête en famille ou de sorties entre amoureux pour contempler le soleil couchant non plus. Leur relation était passée à un stade bien différent depuis le fameux accident. Le décès qui avait créé comme un fossé entre eux, un silence gênant qu'ils n'osaient pas briser. Julia n'avait jamais reproché à Aleks d'avoir failli ou d'être responsable, mais celui-ci ne savait pas réellement ce qu'elle en pensait. Ils formaient tous deux un drôle de couple, qui s'aimait mais ne se parlait pas souvent. Chacun savait que l'autre était occupé quelque part, elle à son travail lui à sa vengeance, et les plaisirs étaient passés en-dessous de ça dans l'ordre de priorité.

Pourtant, chaque année, lorsque la date était là, Aleks avait comme un creux dans la poitrine. Il pensait à elle, revoyait les photos d'avant, nettoyait son appartement en pensant qu'elle trouverait ça mignon. Il avait envie de la sentir près de lui, de manger un gâteau en sa compagnie et de laisser tomber l'espace d'une après-midi sa quête.

Voilà pourquoi il avait subitement quitté sa surveillance des curieux et sa préparation de la conférence de presse pour aller faire les magasins dans son haut-bâtiment. Toujours vêtu de noir, il avait rallié les commerces de la façon la plus discrète possible. Depuis combien de temps n'était-il venu ici en temps que vulgaire client ? Dehors, le temps était lourd, il n'était pas le seul à le regarder par la fenêtre de cette petite place d'intérieur où il s'était rendu. La place était relativement animée ; Julia et Angelika auraient adoré venir fantasmer devant toutes les petites boutiques et coller leur nez fin aux vitrines gorgées de plats succulents.

Mais aujourd'hui, il était seul. Et il le ressentait d'autant plus que, pour une fois, il n'avait pas vraiment de raison d'être ici. Personne à interroger, pas de garde-manger à remplir, pas de rendez-vous. Passant juste à côté d'une jeune femme aux cheveux bruns qui paraissait en pleine réflexion, il entra dans une petite pâtisserie comme on n'en voyait plus beaucoup. Il ne collait absolument pas à l'ambiance des lieux, qui se voulait luxueuse et colorée. Sans trop en connaître la raison, il se demanda ce que Julia aurait souhaité manger, ce soir-là…

Et ressortit, quelques minutes plus tard, avec le dernier flan de l'enseigne sous le bras. Un flan. Entier. Il était certes persuadé que c'était succulent, mais il ne pouvait tout simplement pas manger ça tout seul. Exaspéré par son propre instant d'égarement, il s'assit sur un banc tout proche afin de toiser sa dernière acquisition. Il saisit le couteau qui reposait toujours au fond de son manteau - et qui avait.. de multiples usages, bien qu'il n'ait pas encore eu à s'en servir ; ça remplaçait le pistolet qu'il n'aurait jamais eu le droit de posséder - et s'en servit sur la délicieuse pâtisserie. Il se coupa une petite part qu'il dégusta tout en plongeant son regard dans la foule environnante.

Il ne manquait que sa présence.



HRP: Pardon du coup Aleks aborde pas vraiment Alice donc j'espère que j'aurai donné une raison suffisante pour Alice de le faire, même si elle fait que regarder avec envie il pourrait lui en proposer une part au prochain post ^^'
(et anyway j'espère que ça te va la qualité, je savais pas trop comment le jouer dans cette situation)


Avatar classe par Alyssa ♥️ • Aleks s'exprime en black, sa base de données est par ici et sa fiche de trois kilomètres est . Vous pouvez visiter et remplir sa penderie.
avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Mer 9 Juil - 7:50


  log_in : anarchy ;
  data_name :
  alice pandore ;
  setup : loading ;
 
{ 89 % }

 
data_base : 20 years old ϟ female ϟ born the 11/04 ϟ bipolar
bisexual ϟ single ϟ phase 2 ϟ ft. aleks ϟ ©️ memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
empty the trash can { 53 % }


❝ dysfonctionnement interne, le cerveau ? ❞


Je n'aime pas la foule, je ne l'ai jamais aimé. Pourtant je m'enfonce toujours dans les problèmes là ou je ne devrai pas. La vie est faite d'imprévu, c'est une ennuyante aventure. Le passé est la source de que je suis, de ce qu'on est tous. "Monstre, on ne t'aime pas". Un peu. "T'as vu des yeux sale rats ?" Beaucoup. "tu nous frappes et tu crois qu'on va t'aimer" Passionnément. "Je te détestes.. tu.. me fais mal !" A la folie. "Un jour tu mourras !!" Pas du tout.

phase 2. Un pas, puis un autre, j'entre enfin dans la boutique que je convoitais pour me délecter de sucre. Après avoir failli bousculer un homme brun qui ressortait avec un gâteau entier, je demande à la boulangère un flan. Catastrophe, elle n'en avait pu. Elle me dit qu'elle venait de vendre tout un gâteau de flan au dernier client, ce type ? Bon j'étais dégoûté ! Je me résout à prendre une part de tarte au pommes puis je ressors. J'aperçus l'homme en question assis.. perdu dans ses pensées ?

phase 1. Quand j'en suis à la première phase on me dit gamine, sans-gêne et plus que très impatiente. Je ne trouve pas. Au début j'étais ârtis por me barrer d'ici et mager. Mes plans avait changés. Soudain, un mec arrivant avec son skate se faisait coursé, tant boen que mal, par une vieille.

-"Au voleur, au voleur !"

Je ne prêtait as vraiment attention à ça mais.. voilà... il passa en grande vitesse devant moi manquant de me rentrer dedans. Réflexe. Pendant sa course, je pu lui flanquer mon pied dans ses côtes, pour qu'il dégagent. Il se cessa magnifiquement la gueule. Je continuais d'avancer sans prêter attention aux insultes qu'il me proférai, voilà que la police débarque, la vieille femme tente de me remercier, je ne l'écoute pas. Les forces de l'ordre saisirent le jeune en skate. J'avais réussi à me faufiler hors de la foule pour me mettre à côté de l'inconnu qui avait une chose que je voulais. Je lui souriais, un sourire faussement innocent.

-"Cette pâtisserie à l'air délicieusement trop énorme pur une seule personne, adepte des flans ?"

Sans-gêne, ailleurs, ici et là.
phase #2 ;
.end of loading ;
  { setup achievement }
  data uptaded & saved.

 
 

HRP: Oh mais oui oui t’inquiète Smile Er euh.. voilà.. j'aime les choses mouvementé et puis ça fait de la matière xD Désolée pour les fautes je ne me suis pas relu @@
avatar
détective
Messages : 192
Date d'inscription : 25/08/2013
Double compte : Virgilo Pirollo
Pseudo Erinnern : Anarcys
Voir le profil de l'utilisateur
De Aleks Narcys, détective Mer 9 Juil - 12:29
Sans cette présence, le flan glissait sur sa langue et coulait dans sa gorge de la même façon qu'une eau sans goût ; une eau lourde, presque amère. Le goût des aliments cessait parfois d'atteindre son cerveau, sans qu'il n'ait besoin d'en chercher la cause. C'était tout simplement le dégoût. Dégoût de la vie et dégoût du monde tout entier qui rendaient la plus exquise des crèmes pâtissières totalement insipide.

Devant lui, une scène typique eut lieu. Il ne bougea pas d'un cil tandis qu'une grand-mère poursuivait un jeune brigand en skateboard. La police et les robots de Pacydna étaient trop bien faits pour qu'il puisse s'en tirer, le larçin était perdu d'avance. L'homme est frappé par la jeune femme qui était dans la même boutique que lui. Sacré coup de pied. Il n'avait pas bougé d'un cil durant toute la scène, et n'avait pas une seule seconde songé à intervenir. Aussi vif et passionné qu'un légume, Aleks.

Il suivit des yeux celle qui vint s'asseoir, après que la police soit arrivée - bien sûr -, juste à côté de lui. Il continuait à se délecter de sa part de flan avec une lenteur extrême.

« Cette pâtisserie à l'air délicieusement trop énorme pour une seule personne, adepte des flans ? »

Probablement qu'avec son gâteau entier, il devait passer pour un passionné, qui en plus prenait bien le temps de savourer chaque morceau de son précieux. Il n'avait jamais réellement eu de telle lubie.

« Bonjour. Pas vraiment, en désirez-vous un morceau ? »

Il savait qu'il ne pourrait jamais finir tout seul, et puisque cette personne avait l'air d'en vouloir plus que lui, il n'allait pas la narguer inutilement. Étant lui-même sans gêne lorsque quelque chose l'intéressait, il comprenait. Avec son couteau, il découpa une large part de flan et la tendit à son interlocutrice. Aleks se dit qu'il s'agissait là d'un bon moment pour faire sa publicité ; il sortit de sa poche l'une des cartes de visite qu'il avait constitué récemment. En carton, comme Cielo, car il trouvait que cela avait son charme. Là-dessus, on pouvait lire :

Aleks Narcys
Agence de détectives Narcys

Ainsi que l'adresse de sa modeste enseigne.

Il la tendit de la même façon que la part de gâteau.
« Si vous cherchez quelque chose, vous n'avez qu'à passer. C'est dans ce bâtiment, un peu plus bas. »

Ne sachant trop quoi rajouter, il reprit sa dégustation tout en regardant les commerces alentours.





HRP: Pas de soucis, moi non plus je relis pas vraiment x) Et t'inquiète pas pour la matière, n'aie pas peur de faire court si t'as pas grand chose à dire, j'ai conscience que mon perso est pas super vif quand il est pas en mode requin.


Avatar classe par Alyssa ♥️ • Aleks s'exprime en black, sa base de données est par ici et sa fiche de trois kilomètres est . Vous pouvez visiter et remplir sa penderie.
avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Mer 9 Juil - 13:01


 log_in : anarchy ;
 data_name :
 alice pandore ;
 setup : loading ;
 
{ 89 % }

 
data_base : 20 years old ϟ female ϟ born the 11/04 ϟ bipolar
bisexual ϟ single ϟ phase 2 ϟ ft. aleks ϟ © memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
empty the trash can { 53 % }


❝ cette vie vide de sens, savourons l'ennui. ❞


L'air semblait avoir changer, le temps était humide, il ne pleuvait pas mais les nuages obscurcissaient les alentours. Il faisait plus frais. Mes longs cheveux bruns dansaient avec ce faible vent. Une mèche se glissa devant mes yeux, je la met derrière mon oreille.

-" Bonjour. Pas vraiment, en désirez-vous un morceau ?"

Oh quelle maladroite, j'avais omis le "bonjour". Quelle tête en l'air n'est-ce pas ? Je continue de sourire. Sourire en subissant ces incessants changement à l’intérieur de moi.

-"Oh volontiers, ceci est mon gâteau préférer bien qu'il soit simple ! V+C'est peut-être bête.. j'ai une part de tarte aux pommes si vous le sirer en échange de cette belle part de flan que vous me donner."

Je souris sans me prendre compte que mon regard se faisait insistant sur cette inconnu. Je pris la part et posa celle pomme entre nous, qu'il la prenne s'il veut. Je le remercie aimablement. Il me tend une carte que je prend en la regardant. Un détective ? Quel métier intéressant... je voulais être gendarme avant.. mais cette maladie m'a empêcher d’accéder à ce rêve d'enfant.

-" Si vous cherchez quelque chose, vous n'avez qu'à passer. C'est dans ce bâtiment, un peu plus bas. "

phase 3. Si je me fis à mon instant, s'il exerce cette profession c'est qu'il ne doit pas être un "malade". Je l'enviais. Cela me rappelait tout ces gens qui étaient validé et qui se riait de notre sort. Nathy en avait souffert par exemple. je les enviais, mais les haïssais sans le savoir. Mon sourire était retombé. Je mangeais la part silencieusement. La fille calme et réservée sans sourire était revenue. Enfin.. "réservée"...
"Alice es-tu triste ?" Nathy' m'avait marqué ces mots une fois, des mots qui m'avait bouleversé, son regard.

Si je cherche quelque chose ? Pourquoi faire ? ce monde ne m'a jamais intéressé, ne m'a jamais demander de chercher une quelconque vérité car pour moi.. ce monde est une grosse blague.

-"Merci mais je ne sais pas si..ça va me servir. J'aurais aimé travailler dans ce domaine. Mais, je suis une maudite."

A la fin de cette phrase j'avais tourné ma tête vers lui avec un regard et un sourire triste. Je mis un bout de la pâtisserie dans ma bouche.

-"Cependant... j'aimerais savoir un peu plus dessus, pourriez-vous m'expliquer des anecdotes sur ce métier."

Ah, voilà une des rares choses qui avaient attiré mon attention. Bien Alice, on progresse.
phase #3 ;
.end of loading ;
 { setup achievement }
 data uptaded & saved.

 
 
avatar
détective
Messages : 192
Date d'inscription : 25/08/2013
Double compte : Virgilo Pirollo
Pseudo Erinnern : Anarcys
Voir le profil de l'utilisateur
De Aleks Narcys, détective Mer 9 Juil - 14:06
Elle avait posé une part de tarte aux pommes à côté du flan. Il ne l'avait pas regardé ; le goût devait être tout aussi inexistant quel que soit l'aliment consommé. À la place, il s'était plutôt intéressé à ses propos :

« Merci mais je ne sais pas si..ça va me servir. J'aurais aimé travailler dans ce domaine. Mais, je suis une maudite. »

Maudite ? Il n'avait pas réellement compris le sens de ce mot. Pour vivre ici, on devait tous l'être un peu, maudit. Lui-même n'avait pas été très chanceux lorsqu'il avait découvert sa fille morte ou lorsqu'il devait fêter les anniversaires de sa famille en solitaire. À la regarder, elle ne semblait pas vraiment souffrir ; au contraire, elle lui donnait une impression de légèreté. Surtout par rapport à tous ces handicapés qui traînaient ici et là. Par rapport à cette ville aux bâtiments qui masquaient le ciel.

« Cependant, rajouta-t-elle, …j'aimerais savoir un peu plus dessus, pourriez-vous m'expliquer des anecdotes sur ce métier ? »

Il ne savait pas trop quoi lui expliquer sur le métier de "détective", lui-même étant débutant dans la profession, bien qu'il se souvienne d'avoir toujours enquêté sur quelque chose. Il n'avait pas l'intention de lui révéler qu'il était actuellement en train de fourrer son nez dans toutes les sales affaires de la ville, car après tout il ne connaissait même pas son nom. Prudence oblige, il allait se contenter du strict minimum. Ne dire que ce qui pouvait être découvert avec une recherche sur internet.

« À vrai dire je suis novice, cela doit faire deux jours que j'ai commencé et que je n'ai pas encore eu mon premier client. Cependant, avant d'arriver à Pacydna, je travaillais plus ou moins dans le secteur ; il n'y a rien de très amusant à raconter là-dessus. »

Il n'en avait pas beaucoup de souvenirs, mais en général, ce n'était rien de très beau. On déterrait ce que d'autres s'évertuaient à cacher - et, en général, ils ne cachaient pas de très belles choses.

« La vérité n'est jamais belle à savoir, on a dû vous le dire. »

À lui, en tout cas, on l'avait dit plusieurs fois. Et malgré tout, il se démenait pour la découvrir jour après jour, sans toutefois - contrairement à tous ces journalistes qui couraient les rues - en faire un évènement international. Si tout s'arrêtait sans que personne n'en sache rien, ce serait pour le mieux.


Avatar classe par Alyssa ♥️ • Aleks s'exprime en black, sa base de données est par ici et sa fiche de trois kilomètres est . Vous pouvez visiter et remplir sa penderie.
avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Mer 9 Juil - 15:10


log_in : anarchy ;
data_name :
alice pandore ;
setup : loading ;
{ 89 % }

data_base : 20 years old ϟ female ϟ born the 11/04 ϟ bipolar
bisexual ϟ single ϟ phase 2 ϟ ft. aleks ϟ © memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
empty the trash can { 53 % }


❝ mensonges et vérités. ❞


Mince, un novice ? Je suis sûre qu'il allait découvrir des choses alors, que ce soit en bien ou en mal. Je sais que ce métier m'aurait plu même si j'aurais préféré l'action qu'a la réflexion. Voir des cadavres, sentir la chair en décomposition, voir un pendu... un pendu... père. Je me souviens encore de son corps qui se balançait de gauche à droite, ma mère hurlait à se rompre les cordes vocales. La chaise était à terre, renversé. Pas une lettre d'adieu, si un indice, papa était partit comme ça, sans rien dire. Rejoignant la mort, nous laissant, me laissant. Je l'aimais, et je ne l'aimais pas à la fois. Sentiment compliqué à décrire. Devenue complètement folle.. ma mère avait sombré et est maintenant enfermé. Je n'ai que faire de tout ceci maintenant, j’en demeurais spectatrice sans vraiment avoir de tristesse. Je n'ai verser qu'une ou deux larmes à ce moment là. Une enfant qui n'avait que faire de la destinée de ces parents, de leur souffrance.

-"La vérité n'est jamais belle à savoir, on a dû vous le dire. "

La vérité hein ? Qu'est-ce la vérité ? Existe t-elle vraiment ? Les sentiments, nos émotions. Éphémères ?

-"La vérité est quelque chose que tout le monde convoite, c'est ce qui fais de nous des humains."

Je venais de finir la pâtisserie, j'avais prononcé mes mots en me levant, regardant ce petit garçon souffler avec sa mère. Visiblement il avait été contraint de la suivre faire les boutique. PLIC PLIC. Une goutte du ciel vint à frapper silencieusmeent le plafond, puis une autre, bientôt elles furent des milliers à suivre le mouvement. Il pleut, petit à petit. La vérité nous fait courir à notre perte, voilà pourquoi la vérité est elle-même un mensonge. La vérité est dangereux, un poison nous faisant croire à un bonheur éphémère.

Je revins vers l'inconnu en me penchant légèrement pour prendre son couteau et me couper une petite part de flan supplémentaire.

-"Mon nom est Alice Pandore, on m'appelle par l'un des deux noms quelque fois, choisissez celui qui vous plaira."

On nous considèrent comme étrange, ayant un monde différents. Nous voyons juste la vie différemment. On nous traite de parasite, nous avons simplement une chose que d'autre non pas.
phase #3 ;
.end of loading ;
{ setup achievement }
data uptaded & saved.


avatar
détective
Messages : 192
Date d'inscription : 25/08/2013
Double compte : Virgilo Pirollo
Pseudo Erinnern : Anarcys
Voir le profil de l'utilisateur
De Aleks Narcys, détective Jeu 10 Juil - 12:50

« La vérité est quelque chose que tout le monde convoite, c'est ce qui fait de nous des humains.
- Je ne généraliserais pas cette expression. »

Et pourtant, Aleks avait croisé beaucoup de personnes qui ne voulaient pas savoir. Les habitants de cette ville n'étaient-ils pas pourtant humains ? L'idée le faisait sourire. Dans cette affaire, beaucoup de choses étaient immorales, insensées ou improbables, mais il avait toujours eu la conviction que cela était l'oeuvre d'un être humain parfaitement conscient de lui. De plus, il fallait avouer que le métier de bon nombres de personnes était de masquer la vérité et d'empêcher les autres de la découvrir, ce qui créait là un paradoxe évident.

Constatant que la jeune femme s'était levée, il ne poursuivit pas ses réflexions et l'écouta plutôt se présenter tandis qu'elle se découpait une nouvelle part de flan, comme ça. À vrai dire, il n'aurait pas pensé à l'en empêcher une seule seconde ; cela lui épargnait un peu de mastication inutile.

« Mon nom est Alice Pandore, on m'appelle par l'un des deux noms quelque fois, choisissez celui qui vous plaira. »

C'était peu commun. S'étant déjà lui-même introduit - de façon pas très délicate, certes - précédemment, il se contenta tout d'abord de répondre un cordial « Enchanté » à son interlocutrice. Alice avait de longs cheveux bruns, des yeux bruns voire rubis. Il lui estimait un peu plus que la maturité, mais pas encore la trentaine ; la fleur de l'âge, probablement. Ce moment où tout restait à construire et où aucune barrière ne pouvait résister ; il se souvenait avoir passé cette période à étudier puis à travailler dans la voie qu'il s'était choisi bien avant de terminer l'école. Bien entendu, il l'avait connue, cette période de fête et de plaisirs, mais dans une bien moindre mesure. Tout cela lui apparaissait désormais si lointain.

« Vous êtes donc française ? » demanda-t-il alors sans d'autre objectif que de meubler la conversation. Il s'en fichait bien, dans un sens, mais il était toujours bon de connaître quelques informations sur les gens. Pacydna était un véritable melting pot culturel, sans doute parce que le handicap frappait toutes les nationalités sans la moindre discrimination. Mais alors, qu'est-ce qu'une jeune française aurait pu faire ici alors qu'elle ne paraissait nullement handicapée ? Cela valait le coup d'y venir petit à petit, son instinct forgé au fil des années le réclamait.


Avatar classe par Alyssa ♥️ • Aleks s'exprime en black, sa base de données est par ici et sa fiche de trois kilomètres est . Vous pouvez visiter et remplir sa penderie.
avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Sam 12 Juil - 12:43


log_in : anarchy ;
data_name :
alice pandore ;
setup : loading ;
{ 89 % }

data_base : 20 years old ϟ female ϟ born the 11/04 ϟ bipolar
bisexual ϟ single ϟ phase 1 ϟ ft. aleks ϟ © memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
empty the trash can { 53 % }


❝ moi-même ❞


Nous sommes des créatures fascinantes mais pourtant ennuyantes et complètement addictives. C'est ce que je pense, et je n’échappa pas à al règle. Tout le monde est unique, mais nous nous ressemblons sur ses points. Créatures fébriles et fortes à la fois. Nous avons besoin de jouer à ce jeu grotesque, pas de jeu, pas de vie. Mon opinion est la suivante, la vie est une jeu de survie. Le reset n'existe pas, ce qui complique la tâche. Je ne voyais pas ceci comme maintenant, avant. Mon âme est morcelé, mais ça me convient, je suis "heureuse". Je participe à ce jeu, je fais partie des personnes ayant des besoins. Cela n'a aucun sens... Pourquoi ? Comment ? Qui ne s'est jamais posé de question ? Qui n'a jamais voulu savoir de quelle couleur était réellement les yeux de cette personne ?

-"Je ne généraliserais pas cette expression. "

Je plisse les yeux. Je soupire intérieurement, tout en souriant. Les personne en désaccord ont des points d'appui différents. Qui a raison ? Qui a tord ? Et si le mensonges et la vérité n'existait pas ? Si cela faisait partie d'une infâme mascarade ? Mais de qui ? Le dieu ? Je ne crois pas. L'inconnu m'adresse un "enchanté". Je mord dans la pâtisserie sucré. Si j'étais français ? phase1.

-"Héhéééé, non non noooon ♪ ! Je suis anglaiiiise ! V'savez, le royaume du pudding ! Mes parents m'ont offerte une bonne éducation, je crois. Ma langue préféré est le français, je l'ai étudier d'arach... oh attendez !! Une bonne éducation ?"

Un regard plus éclairer, des yeux s'ouvrant une peu plus telle une gamine, cette brune au cheveux longs de vingt ans semblait croie qu'elle n'en avait que 14 ou 15 ! La phase 1 est brusque, mais elle est là. Oh Alice... elle est bête, on ne sait pas ce qu'on pense mais il facile de le deviner en fin de compte. Une gamine fana de sucrerie, de jouet et de tutoiement à tous. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Alice, tu es bête quand tu es comme ça. A la recherche de tout et de rien. Tu t'oublies toi-même, qui es-tu ? Tu faisais quoi hier ? Tout change. Dans sa tête, elle n'a plus 20 ans, elle a bien moins. Voilà un sérieux handicap la prenant pour une débile se jouant des autres. Nos 3 Alice réunies n'en n'ont rien à faire. Elles sont elles, elle ne sont qu'une, elle est comme ça. Pas d'amis, pas d'amour.

Elle fini d'une traite ce gâteau. Grimace un peu et toussote elle tire la langue. Petite fille capricieuse.

-"Je n'aime plus les flans... je veux des bonbons ! M'sieur ? Je peux en acheter où ? Oh.. mais MAIS ! Bwaaah mais oui y a  pleins de boutique je suis bête ! Oh c'quoi vot' nom m'sieur ?"

Elle sourit à cet homme qui allait surement la prendre pour une demeurée.. n'était-ce pas le cas ? La situation avait changé, mais certains sont pires qu'Alice. Oui, il n'y a aucun sens.
phase #1 ;
.end of loading ;
{ setup achievement }
data uptaded & saved.




Avec tout mon amouuuur ~(j'aime retourner les situations xD)
avatar
détective
Messages : 192
Date d'inscription : 25/08/2013
Double compte : Virgilo Pirollo
Pseudo Erinnern : Anarcys
Voir le profil de l'utilisateur
De Aleks Narcys, détective Lun 14 Juil - 15:38
« Héhéééé, non non noooon ♪ ! Je suis anglaiiiise ! V'savez, le royaume du pudding ! Mes parents m'ont offert une bonne éducation, je crois. Ma langue préférée est le français, je l'ai étudié d'arach... oh attendez !! Une bonne éducation ? »

L'atmosphère avait soudainement changé. Alice semblait tout d'un coup plus joviale, presque euphorique à la limite de l'ivresse. D'un discours presque philosophique, et tout du moins sérieux, elle était passée à quelque chose de plus fouillis. Perplexe, l'homme haussa les sourcils sans réellement répliquer. Pour le coup, il voulait l'écouter encore un peu afin de tenter une compréhension au moins partielle de ce bouleversement. Il la regarda ainsi dévorer allègrement ce qu'il restait de son pauvre flan. Bah, ce n'était pas comme s'il allait tout manger.

« Je n'aime plus les flans... je veux des bonbons ! M'sieur ? Je peux en acheter où ? Oh.. mais MAIS ! Bwaaah mais oui y a plein de boutiques je suis bête ! Oh c'quoi vot' nom m'sieur ? »

Était-elle en train de lui jouer la comédie ? Ou de lui faire croire que leur conversation précédente n'avait pas eu lieu, comme si elle avait dit à un moment ou un autre une phrase de travers ? C'était le genre de choses que faisaient ceux qui désiraient éviter un sujet sensible. C'était là l'hypothèse la plus censée et la plus raisonnable, mais à supposer que cela ne soit pas le cas, pourquoi un tel renversement ? Aleks n'était pas du genre à inventer des hypothèses improbables, mais à près tout il était en plein dans une ville d'handicapés et on n'avait jamais stipulé que lesdits handicaps étaient uniquement physiques ; ainsi cette attitude pouvait-elle être la simple manifestation d'un trouble du comportement. Et, ainsi, quelle que soit la nationalité de cette personne, elle avait une très bonne raison d'être dans cette ville. Franchement, cela ne l'arrangerait pas, il ne s'était pas beaucoup renseigné sur ces pathologies.

Il devait maintenant s'employer à discerner le vrai du faux. Les deux possibilités se valaient après tout. Il répondit ainsi à la dernière question d'Alice :

« Je me nomme Alexander Nircis. »

Il n'avait jamais eu beaucoup d'imagination, surtout lorsqu'il fallait imaginer un mensonge d'aussi bas niveau. Pour le coup, il avait simplement envie de savoir comment elle réagirait. Comment son visage se transformerait devant ce mensonge, avec quelle attitude elle lui en voudrait de raconter n'importe quoi. Si elle penserait à prendre la carte de visite qu'il lui avait tendu pour le lui prouver.

Il se saisit de la part de tarte aux pommes préalablement posée près de lui par son interlocutrice et la lui tendit, lui posant ainsi cette question :
« Vous n'en voulez plus ? »

Ça, ce n'était pas pour l'enquête. Simplement parce qu'il n'aimait pas gaspiller la nourriture. De son côté, il était largement repu, ainsi s'adossa-t-il au banc les bras croisés derrière la tête. Il n'y avait pas de ciel dans lequel se perdre, et un intérieur aussi aménagé soit-il n'avait certainement pas le charme de l'extérieur, mais c'était toujours plus agréable que son bureau. Il ne manquait plus qu'un café ou une cigarette.


HRP : Pardon pour le retard et le manque de réaction


Avatar classe par Alyssa ♥️ • Aleks s'exprime en black, sa base de données est par ici et sa fiche de trois kilomètres est . Vous pouvez visiter et remplir sa penderie.
avatar
la poupée faucheuse
Messages : 49
Date d'inscription : 05/07/2014
Citation : Falsification de la mémoire en cours.
Double compte : //
Pseudo Erinnern : Pandolys
Voir le profil de l'utilisateur
De Alice Pandore, la poupée faucheuse Mar 15 Juil - 12:27


log_in : anarchy ;
data_name :
alice pandore ;
setup : loading ;
{ 89 % }

data_base : 20 years old ϟ female ϟ born the 11/04 ϟ bipolar
bisexual ϟ single ϟ phase 3 ϟ ft. aleks ϟ ©️ memento morri on apple spring
saving data upload .exe ;
empty the trash can { 53 % }


❝ et cela a un prix ❞


-"Je me nomme Alexander Nircis."

Elle reste dos à lui, debout admirant le ciel avec cet horrible sourire d'enfant heureuse. Un enfant ? Nathy' l'a voyait ainsi en sa phase un mais... se comportait-elle vraiment comme une enfant ou bien n'était qu'un masque. Elle aime les bonbons, parfois les pâtisseries, parfois non. Alice n'a aucun problème à part son handicap, en a t-elle réellement conscience ? Pourquoi ne se plaint-elle pas de ce poids ? Alice est étrange, Alice aime ce qu'elle est. Elle tourna sa tête sans bouger son corps en balançant un peu la tête en arrière, légèrement.

-"Je n'aime pas les menteurs, Narcys."

Car oui, Alice n'avait pas vraiment porté attention au prénom de l'homme mais plus à son nom de famille, aller savoir pourquoi. Elle et son sourire élargie jusqu'aux oreilles, elle regardait Aleks, fière d'avoir trouvé ceci toute seule. Puis d'un coup son regard s'assombrit, redevenant ainsi comme avant. phase 3.

Si je n'en voulais plus ? Bien sur que si, je déteste le gâchis ! J’acquiesce de la tête en souriant, un sourire non-enfantin. Un sourire d'adulte plein de bonté. Bonté ? Est-ce au moins le bon mot ? Je pris le gâteau et décida de le donner à Nathy'. Je m'incline légèrement devant Aleks en guise de remerciement.

-"Je vous remercie, je vais prendre congé maintenant maintenant. Merci pour le flan, bonne journée !"

Une chose notable, la façon dont je parle n'est pas la mère, m'voyez ? Nathy devait se sentir seul mais le dog allemand était là .. heureusement.
phase #3 ;
.end of loading ;
{ setup achievement }
data uptaded & saved.




ça te dis on clos Smile ?
avatar
détective
Messages : 192
Date d'inscription : 25/08/2013
Double compte : Virgilo Pirollo
Pseudo Erinnern : Anarcys
Voir le profil de l'utilisateur
De Aleks Narcys, détective Mar 22 Juil - 4:22
« Je n'aime pas les menteurs, Narcys.
- Pourquoi avoir redemandé si vous le saviez ? » s'entendit-il répondre par réflexe, presque dans sa barbe.

Ses habitudes l'avaient amené à analyser la moindre parole, le moindre geste. Il ne voyait qu'une bouffée puérile inattendue sur le visage de cette jeune femme, un petit quelque chose d'innocent et de candide qu'il n'avait pas. Fallait-il vraiment insister sur cette contradiction ou bien creuser la piste ? Aujourd'hui, il était d'anniversaire, en quelque sorte, un jour banal que le coeur souhaitait rendre unique. Il n'avait pas ce désir.

Alice reprit sa tarte à la pomme et prit congé. Il n'avait pas ce désir d'en savoir plus, non, mais il avait eu à la suite de cette brève et étrange rencontre plusieurs idées. Plusieurs propositions que son cerveau lui faisait afin d'avancer dans sa recherche maladive d'handicapés pouvant l'aider dans sa quête. Et surtout, il était de bonne humeur, quelque chose qui n'arrivait pas très souvent. Après avoir consigné dans son journal les derniers évènements - il fallait noter chaque fait, même le plus anodin, c'était ainsi que l'on reconstruisait le puzzle - et jeté à la poubelle l'emballage du flan, Aleks resta un instant devant les commerces. Voilà, c'était ça, sa visite rare en habits noirs, cinq minutes avaient suffi à lui donner cette pressante envie de rentrer chez lui pour arpenter la toile. Tant qu'il était encore parfaitement libre de ses mouvements à Pacydna City.

Il repensa une dernière fois aux paroles d'Alice tandis qu'il s'éloignait. Tout le monde convoite la vérité, c'était vrai dans son cas puisqu'il comptait bien aller le lendemain rendre une petite visite à Cielo dans son entrepôt. Cette recherche l'avait déshumanisé à de nombreuses reprises, mais la raison de sa quête était purement humaine. Gravée dans ses yeux. Une fois qu'il arriverait au bout, cependant, de quel côté serait-il ?

Il exhiba à nouveau son porte-bonheur. On verrait bien.
Il n'en faisait pas tout un flan.





Pardon pour le temps de réponse (enfin c'est une clôture donc je suppose que tu attendais pas vraiment mais maintenant c'est faiiit)(ça te dirait d'éditer le titre ?)


Avatar classe par Alyssa ♥️ • Aleks s'exprime en black, sa base de données est par ici et sa fiche de trois kilomètres est . Vous pouvez visiter et remplir sa penderie.
De Contenu sponsorisé,

ALEKS ϟ s i o n c h a n g e l e p a s s é ? [terminé]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Break-Out ~ La flamme peut détruire, maîtrisée, elle illumine | Aleks' & Kenzy
» how to be a heartbreaker ► Aleks & Noah
» Le loup et la Cyrène [PV:Aleks]
» X-Files, le retour. [Aleks]
» Compter, c'est tricher ? (Aleks & Greg)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna 2670 :: Pacydna :: Hauts-bâtiments :: Commerces-