AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Petit café lors d'une matinée ensoleillé | Anaq et Bilge

avatar
De Invité, Invité Lun 16 Mar - 6:51
C'était une journée ensoleillé, parfaite pour gambader et s'amuser, mais au lieu de s'émerveiller Nyx passait son temps à chercher l'être qu'elle aimait. C'était stupide et infantile comme quête, mais la demoiselle n'avait que ça en tête.  Il était sa raison de vivre et sa seule lumière dans ce monde de ténèbres. Un soupir s'échappa des ses lèvres avant qu'elle ne passe un appel.

«  Noa ? »

« Oui c'est moi qu'est ce que tu veux Nyx ? »

« Tu pourrais être plus aimable je viens pas te demander la lune non plus ! »

Un petit rire s'échappa de l'appareil.

« Oui c'est vrai, tu veux juste qu'on se voit non? »

« Exactement ! »

« Rendez vous au Kiosque alors »

« Ok ! »


La demoiselle raccrocha soulagée d'avoir quelqu'un à qui parler, sa musique la rassurait, mais rien n'égalait une personne avec qui elle pourrait discuter et en ce moment c'est exactement ce qu'il lui fallait. Elle voulait tant le retrouver, mais elle savait que si elle continuait elle risquait de détruire le peu d'espoir qu'il lui restait et qu'à ce moment là plus rien ne la retiendrait, il fallait donc qu'elle se change les idées et quoi de mieux qu'un café pour oublier ? Bien décidée à s'amuser Nyx se dirigeait vers le Kiosque qu'elle avait découvert un jour d'hiver où elle avait besoin de réchauffer ses extrémités congelées et ce petit café l'avait tout de suite enchanté. Elle s'assit à l'une des tables et attendit Noa le téléphone à la main, mais en vain. Noa avait complètement oublié qu'elle devait aller travailler et s'en excusait, Nyx rigola habituée à la distraction dont faisait preuve sa meilleure amie. La jeune femme tenant quand même à prendre son café se décida de rester et attendit qu'on vienne lui prendre sa commande en regardant par la fenêtre les nuages qui semblaient faire la fête.

HRP:
 
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 25/08/2013
Voir le profil de l'utilisateur
De Anaq Mak'Allan, Fondateur Mer 18 Mar - 22:52
Ce jour-là, à cette heure-ci, il était l'heure pour Anaq de sortir. Il était hors de question pour elle d'y aller seule, c'était trop dangereux à la fois pour elle et pour les autres. D'autant que pour Sean Kinson, son auxiliaire de vie, c'était aussi pour garder son emploi. Il appréciait Anaq, mais elle lui donnait aussi beaucoup de fil à retordre.

Sean lui avait été affecté pour essayer de faire changer le comportement de la demoiselle par de longues séances de thérapie qui semblait parfois porter ses fruits. C'est ainsi qu'Anaq pouvait changer d'endroit pour aller prendre un café, tant qu'il y avait sa boisson favorite, qu'elle était dos à la rue ou au couloir mais très proche de la sortie et qu'elle pouvait avoir une vue dégagée vers les toilettes. Jamais elle n'irait dans les toilettes publiques pour des raisons évidentes : habitudes et nécessité d'accompagnement pour veiller à ce que les habitudes se fassent.

Sean connaissait à peu près tous les cafés du grand-bâtiment dans lequel ils venaient d'entrer, cela allait lui simplifier la tâche. Déjà, il sentait qu'Anaq n'était pas très à l'aise en marchant vers un café nommé le Kiosque. Première étape, il fallait qu'Anaq fixe l'enseigne pendant près de trente secondes avant de pouvoir pénétrer à l'intérieur.

Une fois la porte rayée passée et le son entendu, Anaq s'installa rapidement à « sa » place près de la sortie, dos au couloir et avec une vue imprenable sur l'accès aux toilettes, même si elle dû tourner légèrement la chaise vers le renfoncement avec l'écriteau pour être vraiment sûre d'avoir la bonne place.

- Eh ben, mademoiselle, vous m'avez surpris.

Oui, elle s'était assise quasiment en face d'un autre client, l'ignorant avant et après son installation de manière très nette. Sean vint s'installer à côté d'Anaq et s'occupa d'informer le client :

- Désolé de vous importuner, monsieur. J'espère que notre compagnie ne vous dérange pas… parce que j'ai bien peur qu'elle ne change pas de place.

- Un peu de charmante compagnie ne fait pas de mal. Vous savez, à mon âge, il n'y a guère plus que les robots qui daignent m'adresser la parole. Et en général, c'est pour me demander si j'ai besoin de soins.

Anaq regarda enfin le vieil homme, mais certainement pas dans les yeux. Plutôt au niveau de la cravate mal serrée qui pendait à son cou. Sean, quant à lui, essayait d'attirer l'attention d'un serveur ou d'une serveuse.
avatar
la reine des potins
Messages : 40
Date d'inscription : 19/02/2015
Citation : « Allons, il faut aller de l'avant! »
Double compte : Rion Beag
Pseudo Erinnern : @overKIOSKing
Voir le profil de l'utilisateur
De Bilge Yıldız, la reine des potins Mer 18 Mar - 23:44
« Bonjour, mam'zelle! »

Bilge avait laissé ce bon vieux ViOBi au comptoir le temps de s'occuper de la jeune fille qui venaient d'arriver. À cette heure-là, peu nombreux étaient les sympathiques et bruyants habitués qui monopolisaient le zinc et bavardaient sans interruption; pour l'instant, les tables étaient préférées par ceux qui venaient non pas pour spéculer sur la vie amoureuse du maire mais plutôt, comme cette adolescente-là, qui se faisait relativement discrètes mais dont Bilge avait retenu la physionomie, pour prendre un pot agréable sans trop se mêler aux autres.
Ce qui n'empêchait bien évidemment pas notre chère Bibi de l'ouvrir.

« Tu as vu ce temps? » reprit-elle alors en posant ses poings sur ses hanches, regard rivé sur la portion du mur diffusant en temps réel la vue sur la ville depuis les caméras de la façade de l'immeuble et qui tenait lieu de fenêtre. « Une merveille! Dommage que du sol, on ne voie rien! »

Elle rit puis sortit sa petite tablette de commandes:

« Alors... Nyx, n'est-ce pas? Qu'est-ce que ce sera? »

Bilge nota rapidement ce qui lui était demandé en hochant la tête d'un air entendu.

« Parfait! C'est en préparation, je t'apporte ça dès que c'est prêt! »

Et, avec son sourire habituel, elle fila rejoindre les nouveaux arrivants dont son œil avait perçu les mouvements vers l'entrée de la boutique.

« Bonjour! fit-elle en étirant ses lèvres dans son plus radieux sourire, qu'elle adressa successivement aux trois personnes assises à cette table. Un jeune homme, Sean, qui était déjà venu, une adolescente dont l'œil gaiche était masqué par une lunette, qui semblait fixer résolument les toilettes - et le sourire s'attendrit à sa vue, avec une indécelable once d'amertume, et elle souhaita mentalement à cette petite-là d'avoir une adolescence aussi saine et aussi heureuse que possible -, et enfin, ce vieux monsieur qui était assis là depuis quelques temps déjà.

« Je suis Bilge, fit-elle donc à l'adresse des deux premiers personnages. Ravie de vous voir - et revoir - ici! Que prendrez-vous? »

Et, se tournant vers le vieil homme:

« Quant à vous, vous voulez reprendre quelque chose? »
Spoiler:
 


Bilge parle en Midnight sans raison autre que c'est un nom bien classe. Elle a été glamourement fringuée par Cielo.

avatar
De Invité, Invité Dim 22 Mar - 19:42
Elle rêvassait la tête tournée sur le côté et l'intervention d'une femme interrompit ses pensées. Un bonjour franc et simplet comme elle les aimait retentit, pas de message caché juste un bonjour lancé sans arrière pensées et cela lui plaisait. Oui cette femme lui plaisait, Bilge qu'elle s’appelait, elle était la propriétaire de ce café enfin d'après ce qu'un client lui avait raconté et elle le croyait. Et honnêtement cette patronne lui plaisait.

" Bonjour. Et oui c'est un temps magnifique pour rêver"

Simple réponse, rien de dissimulé et cela lui suffisait, c'était ainsi qu'elle aimait s'exprimer, avec honnêteté. Bilge rigola avant de sortir son calepin pour les commandes.

" Oui, un café s'il vous plaît. D'ailleurs je tenais à vous féliciter j'adore vos boissons et je tiens à préciser que je ne mens jamais. "

Nyx esquissa un sourire et vit Bilge repartir après lui avoir assuré que ce serait bientôt prêt. La patronne du café se dirigea vers une autre table et la demoiselle pu apercevoir trois personnes qui étaient prêts à commander. Deux hommes et une jeune femme avec un cache-oeil. Nyx lui trouva tout de suite un charme exotique, un je ne sais quoi de mystique et la détailla tout en attendant son café. Oui elle était définitivement intéressante cette adolescente, Nyx était ravie d'être ici et de pouvoir observer ce monde pleins de bruits, bruits dont elle avait besoin pour ne pas sombrer et être terrifiée et ce café en regorgeait au point de la combler. Elle tendit l'oreille se laissant bercer par les paroles des habitués accoudés au comptoir du café.

HRP:
 
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 25/08/2013
Voir le profil de l'utilisateur
De Anaq Mak'Allan, Fondateur Lun 23 Mar - 19:41
Anaq regardait encore la cravate mal mise du vieil homme de manière si intense, comme si elle était absorbée par ce détail. Le vieil homme discutait avec Sean comme deux personnes qui ne se connaissaient pas pouvaient le faire. Comme le contenu de la discussion importait peu à Anaq, elle décida de balayer la salle du regard, distraitement. Elle remarqua de manière fugace alors qu'une fille la regardait de pied-en-cap.

Stress et balancements. Légers, très légers. Mais perceptibles, visibles assurément pour une personne la regardant directement. La main tremblant légèrement, elle passa ses doigts dans sa chevelure alors qu'ils n'avaient pas besoin d'être replacés. Sean était trop occupé à discuter de la pluie et du beau temps pour remarquer, surtout qu'il vit Bilge arriver.

- Je suis Bilge !

Sursaut. Fort, occasionnant un heurt dans le pied de la table qui secoua la vaisselle utilisée posée sur la surface. Remarquée par une bonne partie des tables adjacentes, l'adolescente sentit quelques regards se poser sur elle. Il fallait réagir vite pour Sean.

- Je vais prendre un expresso, merci. Anaq, tu prends quoi ?

Diversion réussie. Anaq était concentrée sur ce qu'elle voulait prendre. Lentement, elle regarda au plafond, puis par terre, elle réfléchissait. Sean lui présenta la carte virtuelle sur sa planche holographique personnelle sur laquelle figurait la liste des boissons vendues dans le café. Il l'avait sans doute obtenue via une borne connectée à internet depuis lequel il avait téléchargé l'application.

Anaq aimait ce genre d'appareils, cela lui permettait de réfléchir tout en restant silencieuse. Elle fit glisser son doigt dans le hologramme qui changeait son affichage selon les mouvements. Cela permettait de ne pas salir un écran ou un doigt et de pouvoir naviguer en trois dimensions parfois. Celui-ci n'était pas très cher, il n'était pas pourvu d'une gestion de la profondeur. Le vieil homme déclara alors :

- Non merci, je vais y aller. Merci pour ce brin de bavette, mon cher. Peut-être à un de ces jours !

Poliment, il se leva de table, prit son manteau et s'en alla. Anaq avait attendu qu'il finisse de faire bouger la table d'un air agacé, car le flux de mauvaise qualité du hologramme crépitait à cause des vibrations. Elle finit par trouver sa boisson favorite, la seule qu'elle voulait bien boire dans un café : Le chocolat chaud parfumé à la framboise. Le goût est discutable, la nécessité plus que douteuse, mais Anaq refusait vraiment de boire autre chose.

Elle tourna l'appareil vers là où se trouvait approximativement Bilge puis le poussa avec deux doigts comme on ferait marcher un bohomme.

- Et qu'est-ce qu'on dit ?

Anaq bloqua un moment, avant de dire très faiblement, presque en marmonant :

- S'il te plaît...

Sean était content, son éducation… Ou plutôt, la répétition inlassable mais progressive portait ses fruits. Il avait fallu un très long moment avant qu'elle intègre cette chose insignifiante qu'était une politesse. En fait, Sean refusait d'accéder à la demande d'Anaq avant qu'elle ne lui dise cette politesse. Bien entendu, au début, c'était très dangereux, alors il attendait qu'elle finisse de passer sa crier d'angoisse avant de lui expliquer systématiquement pourquoi il fallait qu'elle le dise.
Ce n'était peut-être pas la méthode la plus professionnelle pour la gérer, mais il commençait à la connaître, il pouvait savoir ce qui marchait ou pas sur elle.

Toujours était-il qu'elle l'avait dit et que, de ce fait, Bilge pouvait lancer la commande. Car demander un « s'il vous plaît » était peut-être trop en faire.

Anaq attendait. Très fort. Impatiente aussi. Alors elle adressa un regard dans la salle avant de revoir la fille qui l'avait déshabillée du regard tout à l'heure. C'était gênant pour elle.
avatar
la reine des potins
Messages : 40
Date d'inscription : 19/02/2015
Citation : « Allons, il faut aller de l'avant! »
Double compte : Rion Beag
Pseudo Erinnern : @overKIOSKing
Voir le profil de l'utilisateur
De Bilge Yıldız, la reine des potins Lun 8 Juin - 14:04
« Au revoir! » fit-elle au vieil homme en lui décochant un grand sourire et avec un petit signe de la main.

Se tournant vers ses nouveaux clients, elle se pencha vers la carte virtuelle que lui indiquait l'adolescente. Sans mot dire. Elle était peut-être muette, songea vaguement Bilge. Peu importait pour elle, au fond. Elle espérait d'abord la voir sourire.

« Un chocolat chaud parfum framboise?
_ Et qu'est-ce qu'on dit?
_ S'il te plaît... »

Elle n'était pas muette, d'accord.

« Un expresso et un chocolat chaud parfum framboise. Parfait! C'est en préparation! »

Et elle s'apprêtait chercher le café de Nyx dont elle savait qu'il était prêt grâce à la petite pastille rouge sur l'écran de sa tablette, mais elle s'immobilisa pour lancer à Sean:

« Au fait, j'ai vu que vous aviez l'application du Kiosque! Ça me fait très plaisir. »

Il fallait le dire. Et elle fila au comptoir, pris le café de Nyx et le lui apporta:

« Et voilà! Bonne dégustation. N'hésite pas à m'appeler si tu as besoin de quoi que ce soit! ♥ »

De retour au zinc, elle donna deux Virgin Mojitos à un couple installé là. Il commençait à y avoir du monde: elle appliqua son pouce dans le dos de son robot pour le faire passer à un mode plus rapide, puis prit l'expresso et le chocolat chaud et les apporta à la table de Sean et de sa jeune compagne.

« Et voilà pour vous! Bonne dégustation. Si vous désirez quelque chose d'autre, faites-moi signe! »


Bilge parle en Midnight sans raison autre que c'est un nom bien classe. Elle a été glamourement fringuée par Cielo.

De Contenu sponsorisé,

Petit café lors d'une matinée ensoleillé | Anaq et Bilge

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» une matinée ensoleillée...Quoi de mieux pour contempler le lac avec une amie? [Terminer]
» Un petit café [ Mackenzie & Amandine]-> HOT
» Un petit Café? [Pv Kerstin Schneider]
» Petit café entre amie - June & Caterina
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna 2670 :: Pacydna :: Hauts-bâtiments :: Commerces-