AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jeanne Hoffen [terminé]

avatar
De Invité, Invité Mar 26 Mai - 22:18

Jeanne Hoffen


Surnom : Aucun durable
Age : 26 ans
Origine : Française
Arrivée à Pacydna : Trois ans
Goûts : Déteste les gens colérique, qui hurlent et s’énervent sur elle. Aime beaucoup peindre, mais également dessiner. Apprécie la musique classique (oui, celle d’il y a plusieurs siècles). Se plaît d’ailleurs à s’habiller un peu comme à cette époque – ou plutôt comme l’idée qu’elle en a.
Petit détail en plus : Yeux teint au laser en rouge par pur souci d’esthétique.
Groupe : Maudit
Avatar : Création originale de Patipat Asavasena


Le handicap


Appellation : Aphasie
Cause : Pacte
Type : Physique
Brève description : Incapacité à émettre le moindre son : cordes vocales scellées.


Le pouvoir


Appellation : Télépathie à sens unique
Description : Elle peut transmettre ses pensées dans la tête des personnes qui se trouvent à proximité d’elle, sous la forme d’une voix intérieur. Il se pourrait même que cela marche avec tous les êtres vivants, si tant est qu’ils pensent. Mais elle n’en a aucune certitude, dans la mesure où elle n’a pas de façons de vérifier si ça fonctionne sur eux puisqu’ils ne lui répondent pas… Certains semblent vaguement réceptifs, du moins lorsqu’ils ne se sentent pas menacés. Sinon, cela semble sans aucun effet. Quant à l’effet produit sur les humains, ce pouvoir est avant tout un mode de communication alternatif. En effet, ses proches étant au courant de ses facultés, ils ne sont plus surpris de cette voix qui s’introduit en eux : ils savent que c’est elle qui s’exprime et l’acceptent plus ou moins. Toutefois, pour des inconnus, cela peut être interprété tout à fait différemment. La voix peut alors être prise pour une hallucination, une entité maléfique, les préludes d’une possession, la voix d’un mort, le début de la folie, un esprit ou encore une schizophrénie à venir. Dans une certaine mesure, elle peut donc en jouer : se faire passer pour quelqu’un – ou quelque chose – et inciter son interlocuteur à certains actes. Elle peut même faire croire qu’elle a accès aux pensées de la personne, ça marche bien souvent ! De façon plus subtile, cela peut être de la suggestion, envoyant comme des messages subliminaux dans la tête de la personne visée. Dans tous les cas, le problème reste qu’il lui faut demeurer à proximité de sa cible, soit vingt-cinq mètres tout au plus, ce qui limite nettement son champ d’action. De plus, cela lui demande un effort de concentration qui augmente de façon exponentielle si la personne est loin, s’il y en a plusieurs ou à mesure que le message s’affine. Outre l’épuisement total, d’autres conséquences peuvent advenir si elle dépasse ses limites : engourdissement des membres jusqu’à une paralysie temporaire, confusion voire brèves amnésies, champ de vision trouble ou encore forte fièvre et migraines.
Niveau de contrôle : Bien que cela fasse un moment qu’elle travaille à maîtriser ses nouvelles capacités, il y a encore certains points qui posent problème. La plus grosse difficulté réside à maîtriser pleinement ce qu’elle transmet et à qui. En effet, un peu à la manière des lapsus, il se peut qu’elle transmette involontairement des pensées à quelqu’un ou encore qu’elle se trompe de destinataire. Mais cela se produit surtout en cas d’émotions violentes : elle ne peut se retenir de transmettre ses pensées à tous ceux qui l’entourent, comme si elle se mettait à hurler. Par ailleurs, il lui est difficile, voire impossible, de mentir.


Le caractère


Jeanne est de nature posée, calme. Assez timide, elle doit batailler avec elle-même pour aller vers les autres. Malgré tout, elle aime la compagnie. Du moins, tant que cela ne devient pas trop envahissant à son goût : elle a horreur, voire peur, de la foule. Cependant, le peu d’accroches qu’elle a lui confère une totale indépendance auquel elle tient beaucoup. Sa liberté est sans doute sa meilleure amie – triste à dire… Pourtant, c’est quelqu’un de passionnée quand on apprend à la connaitre mieux. Elle adore peindre et n’hésite pas à dépenser des petites fortunes en matériel. Elle est également très intéressée par le XVIIIè et XIXè, tout particulièrement en peinture et en musique. La musique, sans parole, de ces grands compositeurs l’a fait frissonner, malgré les siècles qui la séparent de cette époque. Cette période lui paraît d’ailleurs comme un idéal absolu, tant en technologie qu’en mœurs ou même en mode. Evidemment, elle en a une image déformée et faussée par les livres romanesques qu’elle a lu de l’époque. La lecture est par ailleurs un bon passe-temps à ses yeux. Quant à son travail, elle y est très sérieuse. Elle fait preuve avec ses élèves de tout âge de beaucoup de patience et même, parfois, d’un brin d’autorité – enfin, c’est ce qu’elle croit. Ceci dit, elle est tout à fait compétente dans son domaine et finit toujours par s’en sortir, même si ses méthodes peuvent paraître assez spéciales à ces collègues : elle est du genre à négocier, passer des pactes avec ses élèves, voire même des paris.


L'histoire


Jeanne, 12 ans. Petite dernière de sa famille. Petite fille fragile au milieu de ces grandes personnes qui prennent la parole comme une arme, brandissent leur voix et lui volent la sienne par là-même. Ici, ce n’est pas la loi du plus fort : c’est à celui qui gueule le plus fort. Il faut hurler pour avoir raison dans cette famille, pas d’autres solutions. Alors Jeanne se dit qu’elle n’a aucune chance. Ses frères sont déjà grands et ses parents âgés. Et elle… Elle est si petite, si peu assurée et sa voix est si faible… Jamais elle ne pourra se faire entendre des autres. Convaincue de sa petitesse, c’est une enfant très solitaire mais qui s’en sort très bien à l’école. Ses professeurs sont unanimes : elle a un sacré potentiel.

Jeanne, 15 ans. Sa crise d’adolescence est silencieuse. Elle étouffe toutes ses douleurs, toutes ses peines. Elle se tourne alors vers d’autres moyens d’expressions : la peinture lui plaît tout particulièrement. Elle suit des cours et s’entraine régulièrement. A l’inverse, la demoiselle commence à détester la musique de son époque et tous ces chanteurs… Elle découvre la musique classique, celle du XVIIIè et XIXè siècles. Et celle dénuée de parole gagne son cœur. Elle s’intéresse beaucoup dès lors à cette vieille époque et se démarque en s’habillant comme à l’image très idéalisée qu’elle a de cette période. Les années passant, elle se détache de plus en plus de sa famille, sans trop savoir pourquoi.

Jeanne, 18 ans. Ca y est, il faut faire un choix de carrière. Elle veut faire dans le social, aider les gens… C’est pourquoi elle opte pour être maîtresse d’école. Elle se sent mieux au contact des enfants que des adultes. Elle ne se sent pas du tout adulte… De plus, il lui semble avoir bien des qualités pour l’emploi. La jeune femme déménage pour poursuivre ses études – ou plutôt pour s’éloigner de sa famille avec laquelle elle n’a décidemment pas grand lien. Elle exerce alors des petits boulots, en soirées et pendant ses vacances. Ce n’est pas la grande vie mais elle tient à son indépendance. Travaillant beaucoup, s’autorisant peu de sorties, son cercle d’amis est tout aussi restreint qu’auparavant. Et les deux ou trois amourettes sur son chemin ne la convainquent pas du grand bruit qu’on fait autour de l’Amour avec un grand A.

Jeanne, 20 ans. Sa mère est décédée à 101 ans. Et son père l’a suivi, quelques mois seulement après. Elle est revenue pour les deux cérémonies. Mais l’affaire de ses parents est reprise par ses frères, tout est sous contrôle. Jeanne se rend compte qu’elle n’a vraiment plus rien à faire ici… Peut-être même qu’elle n’y a jamais eu sa place. Ses études se poursuivent mais la motivation lui manque. Elle craint d’être démunis devant des enfants qu’elle juge désormais très bruyant. La demoiselle rate un examens et c’est alors la dégringolade. Par une escalade de stress, elle se trouve tétanisée devant tous ces examens et n’obtient son année.  S’amorce alors une dépression… Jeanne ne se sent plus capable de faire quoi que ce soit : elle se trouve bien trop petite pour ce monde. Elle lâche tout, se referme sur elle-même et passe alors son temps à se rappeler ses échecs et ses faiblesses.

Jeanne, 23 ans. La dépression dure depuis maintenant plus de deux ans. Elle a bien tenté des thérapies, pris des antidépresseurs et même ribambelle de calmants, il n’y a rien à faire. Incapable de garder un travail mais n’ayant pas repris ses études, elle en arrive au point de ne plus pouvoir subvenir à ses besoins. Elle déménage alors à Pacydna, les loyers étant étrangement bas et la concentration de psychiatre étrangement haute. Mais cela ne fait que retarder le moment critique. Le moment critique où elle devra s'abaisser à demander de l'aide à ses frères... Ce jour arrive : sa banque la contacte. Le découvert, les factures, les refus de paiements, les avis de créances... Après quoi, elle se souvient vaguement avoir passer un genre de pacte. De toute façon, sa voix ne lui servait à rien. Au moins, maintenant, les gens sont obligés de l’écouter ! Elle se réveille, confuse, sur le sol de son studio. Etait-ce un rêve… ?

Jeanne, 26 ans. Ce n’était vraisemblablement pas un rêve. Il fallait voir la tête de son psychiatre lorsqu'elle s'est mise à vouloir lui parler... Il est devenu livide et a mis fin à la séance. Au début, elle eut donc une peur panique de son pouvoir. Puis, à force d'y réfléchir, elle en fit un atout. Alors elle apprit au plus vite la langue des signes puis, décidée à prendre un nouveau départ et obligée de s’adapter à son nouvel handicap, elle se réoriente et devient enseignante de la langue des signes. Elle aime également se charger de temps à autres de missions d’interprétariat ou de traduction en langue des signes mais le travail dans ce domaine n’est pas suffisant pour en vivre exclusivement. Elle se lance toute entière dans cette nouvelle vie et, prenant ce pacte comme une seconde chance, elle se force à s’ouvrir davantage, d’un point de vue social mais aussi spirituel.


Et IRL ?


Alors… D’habitude, c’est Aladide. Parce qu’Aladide, c’était le prénom de ma grand-mère dans un rêve que j’ai fait, il y a maintenant un moment. Ouais, épique comme origine… Sinon, j’ai 19 ans et j’aime évidemment beaucoup le Rp (forum/table/jeu vidéo) mais aussi la science-fiction, le chocolat (beaucoup, le chocolat. (Vraiment, vraiment beaucoup.)), écrire, cuisiner et un tas d’autres trucs… J’ai connu votre forum par un partenaire mais ne me demandez pas lequel. Quant à savoir si j’ai des proches en situation d’handicap… Dans la mesure où vous y mettez aussi les maladies mentales, oui. D’ailleurs, je peux vous dire que ce que vous dîtes de la bipolarité et de la schizophrénie n’est pas tout à fait exact mais, si vous voulez, je peux vous aiguiller !

Code:
<div class="entree maudit">
 <div class="regava">
 <img src=" http://i19.servimg.com/u/f19/18/07/53/26/icone10.jpg " alt="avatar"/>
 </div>
 <div class="reginfo">
 <h3>Jeanne Hoffen</h3><span>✚</span>
 <div>26 ans – Calme, réfléchie, passion pour la musique classique et la peinture, enseignante de la langue des signes.</div>
 <p> <a href="#">Maudit</a> |
 <a href=" http://pacydna2670.forumactif.org/t184-jeanne-hoffen-en-cours#979 ">Fiche</a> |
 <a href="[Lien de votre base de données]">Données</a>
 <i>Maudit(e): Aphasie complète – Télépathie à sens unique</i>
 </p>
 </div>
 <div class="regfeat">
 <i>Zerochan< i> Création originale de Patipat Asavasena
 </div>
 </div>
avatar
comère
Messages : 327
Date d'inscription : 25/08/2013
Citation : Ne te crois pas plus fort que moi !
Double compte : Carmin Manson
Pseudo Erinnern : Roronli
Voir le profil de l'utilisateur
De Roanne Ferlin, comère Mar 26 Mai - 23:14
Bienvenue une nouvelle fois parmi nous o/

Alors, alors, j'aime beaucoup le développement de son pouvoir ! Pour le handicap, je te l'ai dis, mais il doit être le résultat du pacte, le prix à payer pour avoir le pouvoir en question, donc il faudra malheureusement redéfinir l'histoire de son personnage… désolée. Mais elle peut très bien être muette ou devoir subir cette opération tout de même. Marionnettiste ayant modifié la formation des cordes vocales obligeant à l'opération. Ou il peut simplement lui enlever les cordes vocales, c'est comme tu veux.

Pour le pouvoir donc ! C'est très bien développé, j'apprécie ! Par contre, je rajouterais une contrainte en plus, la fatigue. Le pouvoir n'est pas quelque chose de du, où on a déjà payer le prix donc on est tranquille. Malheureusement, non. Il faut se dire que ce n'est pas naturel pour le corps humain et que donc il fatigue à l'utilisation. Bien entendu, elle peut très bien être endurante et tenir assez longtemps mais il faut qu'il y ai une limite dans la période de 24h. Genre elle peut le faire que 3h d'affilé ou je sais pas. Au risque de développer une fatigue assez importante. Oh et j'apprécie aussi la contrainte spatiale, le fait que la personne doive être à proximité. Mais à proximité comment, à quelques mètres, dans une même pièce, à vue ?

Et pour l'histoire, une petite piste, il faudrait raconter en plus sa réaction face à son handicap (et du coup, pourquoi elle voulait ce pouvoir puisqu'avant elle parlait) (ça ou le fait qu'elle ai oublié l'objectif premier, ce qui est possible au vu du choc que peut causer le manque de voix) et comment elle a découvert son pouvoir.

Voilà ♥ Bon courage et si tu as la moindre question, n'hésites pas !
Oh moi j'en ai une, comment tu as découvert le forum ? *^*


Roanne vous agresse en #D9D9D9
Merci à Aleks pour ce magnifique avatar nostalgique ♥️
avatar
De Invité, Invité Jeu 28 Mai - 19:53
Merci à nouveau !
J'ai rectifié avec ce que tu m'as dit (d'ailleurs, c'est gentil de ta part de prendre le temps de réexpliquer tout ça) et puis j'en ai profité pour la compléter. Donc, voilà, bien que je sois pas satisfaite de la partie Caractère, j'attends votre retour (:
Ah et j'ai découvert le forum au hasard de vos partenaires
avatar
comère
Messages : 327
Date d'inscription : 25/08/2013
Citation : Ne te crois pas plus fort que moi !
Double compte : Carmin Manson
Pseudo Erinnern : Roronli
Voir le profil de l'utilisateur
De Roanne Ferlin, comère Jeu 28 Mai - 22:07
Ohohohoh ! Une férue de peinture et dessin. C'est Cielo, notre célèbre peintre national qui va être heureux (malheureusement absent à cause d'internet /pleure/)

Alors ! Tout ça me convient parfaitement sauf peut-être la circonstance du pacte. Déjà il est presque impossible de se jeter du haut d'un bâtiment parce que ceux-ci font plus de 60 étages et le toit est interdit d'accès, protégé par des codes et autres trucs technologiques. Il faut savoir que là haut, rien que le fait de sortir est du suicide. Déjà que dans les rues ce n'est pas la joie, mais en haut c'est pire, donc l'accès est interdit. La deuxième chose est que le marionnettiste ne sauve pas les gens désespérés au point d'être au bord d'un précipice dans le sens propre du terme. Ce serait plus arrivé chez elle ou dans un couloir quand elle essayait de se diriger vers ce toit.

Deuxième chose, le pacte ne peut se déroulé qu'à Pacydna. Et une fois fait, les maudits ne peuvent plus sortir de l'île sous peine d'avoir de violents mal de tête, fièvres et tout ce qui s'en suit jusqu'à la mort. Donc il faudrait qu'elle ait emménager à Pacydna avant d'être maudite (oui, je sais, je suis chiante mais c'est important ^^')

Si non, pour le handicap/pouvoir c'est parfait ♥️

Et pour la schizophrénie et la bipolarité, ouep je veux bien Smile
Je suis partie de mes cours que j'ai eu en psycho mais j'en connais pas personnellement donc j'ai pu faire quelques bourdes.

Voilà !


Roanne vous agresse en #D9D9D9
Merci à Aleks pour ce magnifique avatar nostalgique ♥️
avatar
De Invité, Invité Ven 29 Mai - 2:47
Voilà qui est corrigé alors !
Bah du coup, on parlera de schizophrénie/bipolarité un de ces quatre sur la cb (ou par mp, comme tu veux)
avatar
Messages : 112
Date d'inscription : 25/08/2013
Citation : Vous ne pourrez jamais vous défaire de moi.
Voir le profil de l'utilisateur
De Marionnettiste, Maître du jeu Ven 29 Mai - 14:43
Bonjour. Very Happy

Bien, bien, bien. Tout ceci me va parfaitement bien, mais après ce n'étaient que des détails techniques rien de plus donc après tout.
... Je viens de me rendre compte que ma stupide larbine a oublié de te demander comment ton personnage a découvert son pouvoir... Je suis désolé de son incompétence. La découverte de son handicap est un peu désinvolte mais après tout, Roanne a réagit de la même manière (ou presque) donc ce n'est pas dérangeant.

[Pour la schizophrénie et bipolarité, plutôt par MP avec sur le compte Roanne, je ne passe que rarement avec le Marionnettiste et je préfère voir ce qui cloche au plus vite]
avatar
De Invité, Invité Dim 31 Mai - 14:04
Voilà, j'ai précisé un petit peu sur ce point.
Je m'en vais Mp Roanne alors !
avatar
comère
Messages : 327
Date d'inscription : 25/08/2013
Citation : Ne te crois pas plus fort que moi !
Double compte : Carmin Manson
Pseudo Erinnern : Roronli
Voir le profil de l'utilisateur
De Roanne Ferlin, comère Dim 31 Mai - 23:01
J'ai bien reçu ton MP, je te répondrais demain par contre :3

Il y a tout aussi important à faire ! Désolée en tout cas de toutes ces demandes (que j'ai pas fait en une fois, désolée encore) mais tu es maintenant validée !

Félicitations !


Te voilà donc rose maudit ! Tu as un robot personnel avec toi (accordé à chaque handicapé de la ville) qui te suivra partout, sauf dans la classe (si ton personnage ne veut pas) et sauf si tu l'envoi en course. Les rumeurs sur les maudits a été confirmée par le gouvernement actuel mais rien ne relis encore les pouvoirs au handicap, donc ton personnage est tranquille pour le moment ♥ (Par contre, il faudra qu'elle fasse attention à qui elle parle dans la tête, certains ne tolèrent pas les pouvoirs…)

Donc ! Maintenant que tu es validée, tu peux tout à fais faire une demande de RP par ici ou répondre à l'une d'entre elles. La partie base de données est là pour rendre compte de tes différents RP et des relations de ton personnage. Toutefois, elle n'est pas obligatoire :3

Un peu moins en rapport avec le RP, n'hésite pas à [url=]venir flooder[/url] ! Dans cette partie, tu pourras demander ton rang personnalisé. En 2670, Erinnern est le réseau social par excellence, pense à nous faire part de ton pseudo sur cette plate-forme, il est obligatoire.

Voilà ♥ J'espère que tu t'amuseras parmi nous, au plaisir de te relire et si tu as la moindre question, n'hésites pas, tu connais le chemin de ma boite à MP ♥


Roanne vous agresse en #D9D9D9
Merci à Aleks pour ce magnifique avatar nostalgique ♥️
De Contenu sponsorisé,

Jeanne Hoffen [terminé]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pacydna 2670 :: Poste d'identification :: Fiches d'identités :: Fiches validées-